Agence de presse TAGHRIB (APT) 25 Jan 2023 - 10:35 https://www.taghribnews.com/fr/news/581739/grossi-se-rendra-en-iran-pour-discuter-du-tnp-et-reprendre-les-pourparlers-politiques -------------------------------------------------- Titre : Grossi se rendra en Iran pour discuter du TNP et reprendre les pourparlers politiques Taghrib(APT) -------------------------------------------------- Taghrib(APT)- Le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, a annoncé qu'il devait se rendre en Iran en février pour évaluer la situation concernant la non-prolifération nucléaire et reprendre le dialogue politique. Texte : Le directeur général de l Agence internationale de l énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a déclaré mardi qu il se rendrait en Iran en février pour évaluer la situation concernant la non-prolifération nucléaire et reprendre le dialogue politique, a rapporté Sputnik. "Je pense que je pourrais être de retour à Téhéran sur ce sujet et sur les autres questions que je vous ai décrites, en février peut-être, pour un dialogue politique indispensable… avec l Iran. Et puis, j espère faire des progrès", a-t-il déclaré au Comité. Affaires étrangères du Parlement européen. L Iran avait suffisamment d uranium enrichi pour créer une bombe nucléaire, a également déclaré Grossi, ajoutant que cela ne signifiait toutefois pas que l arme existait déjà, a-t-il également ajouté. De tels commentaires viennent alors que Téhéran a toujours prouvé que son programme nucléaire est complètement pacifique, affirmant qu il ne l est pas du tout après avoir acquis des armes nucléaires. Le JCPOA a été signé en 2015 entre l Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l ONU et l Allemagne. L ancien président américain Donald Trump s est illégalement retiré de l accord en 2018 tandis que l actuel président américain, Joe Biden, a signalé qu il était prêt à ressusciter l accord. La Russie, le Royaume-Uni, l Allemagne, la Chine, les États-Unis et la France sont en pourparlers avec l Iran depuis avril 2021 pour rétablir l accord. Les pourparlers pour sauver le PAGC ont débuté dans la capitale autrichienne de Vienne en avril 2021, avec l intention d examiner le sérieux de Washington à rejoindre l accord et à lever les sanctions anti-iraniennes. Les négociations sont au point mort depuis août en raison de l insistance de Washington sur sa position impitoyable de ne pas lever toutes les sanctions imposées à la République islamique par la précédente administration américaine. L Iran maintient qu il est nécessaire que l autre côté offre certaines garanties qu il restera attaché à tout accord conclu.