Date de publication30 Nov 2022 - 15:12
Code d'article : 575221

L'Iran insiste sur le droit de la Syrie à l'autodéfense contre Israël

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)- L'ambassadeur permanent de l'Iran auprès des Nations Unies a déclaré que la sécurité et la stabilité dans le nord de la Syrie ne passeront que par la préservation et le respect complets de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du pays.
L
S'adressant à une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU mardi, Amir-Saeed Iravani a déclaré : « La sécurité et la stabilité dans le nord de la Syrie ne viendront que par la préservation et le respect complets de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du pays.

"Toute opération militaire contre le nord de la Syrie pourrait [soit] poser un défi, soit même aggraver la situation humanitaire [là-bas]", a ajouté l'émissaire.

Selon Iravani, les violations récurrentes de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la Syrie par le régime sioniste, et son ciblage délibéré des civils et des infrastructures civiles du pays arabe, constituaient une violation des lois internationales et humanitaires ainsi que de la Charte des Nations Unies.

Le responsable a donc insisté sur le fait que le Conseil de sécurité devait condamner les incursions et les "attaques terroristes" du régime sioniste contre la Syrie.

Iravani a également déclaré que les sanctions imposées par les États-Unis et leurs alliés contre la nation arabe ainsi que le pillage par Washington des ressources naturelles de la Syrie - une tendance qui a commencé sous l'ancien président américain Donald Trump - avaient aggravé les défis que le pays déjà rencontrés en termes de maintien de la santé publique et de la sécurité alimentaire.

La Syrie et le régime israélien sont techniquement en guerre en raison de l'occupation par ce dernier des hauteurs du Golan du pays arabe de 1967 à aujourd'hui. Israël maintient une présence militaire importante sur le territoire, qu'il utilise comme l'une de ses rampes de lancement pour des attaques contre le territoire syrien.

Les attaques du régime contre la Syrie ont commencé à augmenter de manière significative en ampleur et en fréquence après 2011, lorsque le pays arabe s'est retrouvé aux prises avec le militantisme et le terrorisme endémiques soutenus par l'étranger.
https://www.taghribnews.com/vdcgxn9nqak9ux4.,pra.html
votre nom
Votre adresse email