Date de publication29 Nov 2022 - 14:02
Code d'article : 575080

La Turquie bombarde 19 colonies dans le nord de la Syrie

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)- Au moins 19 colonies de la province syrienne d'Alep ont été bombardées par les forces turques lundi.
La Turquie bombarde 19 colonies dans le nord de la Syrie
Selon l'agence de presse Firat, les forces turques ont tiré 545 obus. Le bombardement a touché un avant-poste des forces syriennes, tuant trois soldats.

Cinq autres militaires du gouvernement syrien ont été tués dimanche. Dans l'ensemble, les forces syriennes ont perdu un total de 22 militaires depuis le début de l'opération turque Claw-Sword. Les Forces démocratiques syriennes (SDF) ont perdu 35 combattants.

Auparavant, le commandement militaire syrien avait déplacé des forces et 20 véhicules blindés à Alep afin de repousser une éventuelle attaque turque. Les forces gouvernementales ont occupé des positions dans les districts de Manbij, Tell-Rifaat et Ayn-al-Arab, actuellement contrôlés par les forces kurdes.

Pendant ce temps, plusieurs convois d'armes et de munitions ont traversé le poste de contrôle de Bab al-Salam vers la zone de sécurité contrôlée par Ankara dans le nord de la Syrie, selon Al Akhbar. Des sources de l'opposition ont déclaré au journal que les milices pro-turques déployées dans les districts d'Azaz, de Jarabulus et d'Al-Bab avaient été placées en état d'alerte maximale.

La nouvelle survient alors que les Forces démocratiques syriennes ont tendu la main à la Russie avec une demande de médiation pour un accord avec le gouvernement syrien afin de coordonner les efforts dans le nord-est du pays.

"Nous (les FDS) avons demandé aux représentants de la Russie d'initier un accord sur une coordination des efforts [avec le gouvernement officiel] à Damas pour protéger notre territoire", a déclaré lundi le porte-parole des FDS à la chaîne de télévision Al-Hadath.

Il a dit qu'il y avait eu une réunion avec des représentants russes où "ils (les Russes) ont livré [au SDF] les conditions de la Turquie". Le SDF a rejeté les conditions, a déclaré le porte-parole.

Le porte-parole des FDS a déclaré : « Washington a réaffirmé qu'il n'approuvait pas l'opération militaire [par les forces turques dans le nord-est de la Syrie], cependant, les États-Unis n'ont pris aucune mesure sérieuse » pour régler le conflit.

La chaîne qatarie Al-Jazeera a rapporté lundi soir, citant un responsable du gouvernement turc, que ce pays considère la non-conduite des opérations militaires dans le nord de la Syrie comme dépendante du départ des milices kurdes de ces zones.

Selon ce rapport, la Turquie a donné un délai pour remplir ses conditions, sinon, elle effectuera des opérations terrestres dans les villes de Manbij, Ayn al-Arab et Tal Rifat.
https://www.taghribnews.com/vdcjoieiyuqeayz.3sfu.html
votre nom
Votre adresse email