Date de publication26 Nov 2022 - 17:00
Code d'article : 574646

Un député dénonce l'utilisation des droits de l'homme par les pays occidentaux

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)- Le président de la Commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du Parlement iranien déclare que les pays occidentaux prouvent leur fiabilité en utilisant et en considérant les droits de l'homme comme un outil.
Un député dénonce l
Se référant à la résolution anti-iranienne du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, Abbas Moghtadaei a déclaré à l'agence de presse Mehr que les pays occidentaux, dont l'Allemagne, l'Angleterre et la France, ont fait beaucoup d'efforts pour que cette résolution soit publiée.

Indiquant que cela fait un moment que les responsables de ces pays n'ont pas détruit les relations entre leurs pays et l'Iran par leurs actions, Moghtadaei a ajouté que la République islamique d'Iran a convoqué ses ambassadeurs et a fourni des avertissements et des recommandations qui peuvent profiter aux relations des parties. .

Il a également ajouté que le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian insiste sur la nécessité d'une patience stratégique et d'une coopération internationale.

Moghtadaei a également averti les pays européens que l'Iran a de nombreuses options pour agir d'une manière qui leur fait du mal, mais il continue de prendre la voie de la retenue.

Certains pays occidentaux cherchent à accroître la pression internationale sur l'Iran en utilisant des forums internationaux, notamment le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies et l'Agence internationale de l'énergie atomique.

"Ils devraient noter que l'Iran lui-même est victime du terrorisme et qu'une partie importante des droits de l'homme a été ignorée par les pays occidentaux et que les sanctions qu'ils ont imposées ont définitivement affecté les femmes, les enfants et le peuple de notre pays", a souligné Moghtadaei, ajoutant que compte tenu de ces conditions, ils ne peuvent prétendre soutenir le peuple iranien.

"Bien que nous ayons placé la résistance en tête de notre agenda, le fait est que les pays occidentaux, ignorant les droits de l'homme, utilisent des moyens économiques et non économiques pour faire pression sur l'Iran", a-t-il ajouté.
https://www.taghribnews.com/vdcgtt9n3ak9u34.,pra.html
votre nom
Votre adresse email