Date de publication17 Aug 2022 - 11:48
Code d'article : 561840

L'équipe de négociation avec l'Iran a fait de son mieux pour garantir l'intérêt de ce pays

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)- Le représentant de la Russie aux négociations de Vienne sur l'accord nucléaire iranien, Mikhaïl Ulyanov, a déclaré que les diplomates iraniens ont fait de leur mieux pour assurer les intérêts de l'Iran dans les négociations.
L
"C'est aux autorités et aux parlementaires iraniens de décider, bien sûr, mais en tant que chef de la délégation russe aux #ViennaTalks sur le #PAGC, je peux témoigner que les diplomates iraniens ont fait de leur mieux pour assurer les intérêts de l'#Iran", a écrit Mikhaïl Ulyanov, représentant permanent de la Russie auprès des organisations internationales à Vienne dans un tweet.

Son tweet est intervenu alors que le porte-parole du département d'État américain, Ned Price, a confirmé que les États-Unis avaient reçu les commentaires de l'Iran sur le texte final proposé par l'UE. "Nous les avons reçus par l'intermédiaire de l'UE. Nous sommes en train de les étudier. Nous sommes en même temps engagés dans des consultations avec l'UE et nos alliés européens sur la voie à suivre."

"Donc les grandes questions [sur le PAGC] ont été discutées. Elles ont été déposées. Nous pensons qu'elles ont été largement réglées", a déclaré M. Price.

Plus tôt dans la journée de mardi, Mikhaïl Oulianov a jugé raisonnable la réponse de l'Iran au texte proposé par l'UE, estimant que la balle était désormais dans le camp des États-Unis.

Téhéran a proposé d'inscrire des garanties pour la préservation de l'accord sur le nucléaire iranien dans un projet d'accord visant à restaurer l'accord, a déclaré Mikhaïl Oulianov.

Lundi soir, l'Iran a déclaré avoir envoyé au chef de la politique étrangère de l'UE, Josep Borrell, sa réponse au texte proposé d'un projet d'accord visant à rétablir l'accord sur le nucléaire iranien.

L'Union européenne a confirmé qu'elle avait reçu la réponse de l'Iran au texte modifié proposé par l'UE lors des négociations de Vienne, précisant que le bloc étudiait la réponse avec les parties à l'accord et les États-Unis.
http://www.taghribnews.com/vdci5zawut1aqv2.sbct.html
votre nom
Votre adresse email