Date de publication28 Jun 2022 - 19:05
Code d'article : 555380

Le chef de l'ONU insiste sur la suppression des sanctions unilatérales américaines contre l'Iran

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)-Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a souligné la nécessité de supprimer les sanctions anti-iraniennes.
Le chef de l
S'exprimant lors de son 13ème rapport sur la mise en œuvre de la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU mardi, il a insisté sur la suppression des sanctions unilatérales américaines contre l'Iran, la mise en œuvre du PAGC et le fait que l'Iran profite de ses avantages économiques.

La réunion périodique du Conseil de sécurité de l'ONU se tiendra à New York le jeudi 30 juin pour examiner le rapport du Secrétaire général de l'ONU sur la mise en œuvre de la résolution 2231 du Conseil de sécurité et la mise en œuvre du PAGC.

Le Secrétaire général des Nations unies a soumis au Conseil la semaine dernière son 13e rapport sur la mise en œuvre de la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Dans ce rapport, une grande partie de la littérature du rapport est similaire au précédent.

Le chef de l'ONU a stipulé que le PAGC reste la meilleure option pour résoudre la question du nucléaire iranien et la diplomatie multilatérale.

Dans son rapport, M. Guterres a salué les activités diplomatiques menées dans le cadre des pourparlers visant à ramener toutes les parties à leurs engagements conformément au PAGC et a demandé une coopération très étroite et efficace entre les parties au PAGC.

Le Secrétaire général de l'ONU a souligné la nécessité d'accélérer ces activités et d'éviter tout retard dans le processus de négociation, appelant l'Iran et les États-Unis à faire preuve de plus de flexibilité pour résoudre les questions restantes sur la conclusion d'un accord sur le PAGC.

Il a insisté sur la nécessité de supprimer les sanctions unilatérales imposées par les États-Unis à l'encontre des activités nucléaires de l'Iran et de permettre à l'Iran de bénéficier des avantages économiques du PAGC. Il a réitéré sa demande aux États-Unis de supprimer les sanctions liées au secteur pétrolier iranien, ce qui pourrait faciliter le processus de négociation.
http://www.taghribnews.com/vdcaamnmw49nme1.z5k4.html
votre nom
Votre adresse email