Date de publication20 Oct 2021 - 21:11
Code d'article : 523529

Le pouvoir des musulmans dépend de la foi et de l'unité

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Le président du Parti islamique de Malaisie a averti que la faiblesse des musulmans est due à l'éloignement de leur religion, lors du discours prononcé à l'occasion du premier séminaire en ligne organisé pour la 35ème Conférence internationale de l'unité islamique qui s'est tenue mardi.
Le pouvoir des musulmans dépend de la foi et de l
Le cheikh Abdul Hadi Awang, haut dignitaire religieux malaisien, a souligné que la matérialisation d'une Oumma islamique unie est une mission universelle qui ne s'arrête pas avec la disparition du prophète Mahomet (SAWA).

Il a déclaré : "La mission de notre Prophète Muhammad (PBUH) se poursuit jusqu'à la fin des temps et du monde, et elle ne connaît ni limite, ni frontière, ni ethnie, ni chronologie, ni patriotisme."
 
Il a dit : "L'Ummah du Prophète de l'Islam (SAWA) a deux caractéristiques uniques : La première est qu'il s'agit de l'Ummah à laquelle on demande de croire en Dieu et qui comprend tous les peuples, arabes et non arabes, auxquels le Prophète a été envoyé, et [l'autre est] que sa mission s'adresse au monde entier."
 
Le religieux a réaffirmé que la religion de l'islam unit toutes les confessions islamiques en une seule Oumma qui poursuit sa mission islamique dans les coins orientaux et occidentaux du monde.
 
Il a mis en garde contre une ère de faiblesse pour l'ensemble du monde de l'Islam, soulignant que la raison de cette faiblesse est la désunion et l'éloignement des musulmans de leur religion.
 
Notre pouvoir dépend de notre foi et de l'unité islamique et de la source de l'unité islamique parmi les musulmans.
 
Abdul Hadi Awang a noté que la source de l'unité islamique se réfère aux principes qui existent entre les érudits des écoles de pensée islamiques et que les sous-matières de l'ijtihad et la dispute qui ne prend pas fin en raison des changements de circonstances, de temps et de lieu, sont la responsabilité des érudits.
 
Il a souligné que la question de la Palestine et la libération de la mosquée al-Aqsa sont des sujets qui conduisent à une position unifiée de l'ensemble de la Oumma islamique et a déclaré : "Mais un groupe de membres qui s'abstiennent de la confrontation et de la résistance et s'orientent vers la normalisation des relations avec le régime sioniste sont une mauvaise graine parmi l'Oumma."
 
Le président du Parti islamique de Malaisie a exprimé son point de vue dans son discours prononcé le premier jour de la 35ème Conférence internationale de l'unité islamique.
 
Plus de 500 érudits, intellectuels et personnalités religieuses musulmanes participent à la 35ème édition de la Conférence de l'Unité Islamique qui se tient virtuellement en raison des circonstances du COVID-19. Le Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques (CMREI) a décidé d'organiser la 35e édition sur le thème de "l'unité islamique, la paix et la prévention des divisions et des conflits dans le monde de l'islam".
http://www.taghribnews.com/vdcauenmo49num1.z5k4.html
votre nom
Votre adresse email