Date de publication20 Jun 2021 - 17:27
Code d'article : 508577

Les talibans déclarent s'engager dans les pourparlers de paix en Afghanistan

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Les Talibans ont déclaré dimanche qu'ils étaient engagés dans les pourparlers de paix, ajoutant qu'ils voulaient un "véritable système islamique" en Afghanistan qui prévoirait les droits des femmes conformément aux traditions culturelles et aux règles religieuses.
Les talibans déclarent s
Cette déclaration a été faite alors que les pourparlers entre le groupe et les représentants du gouvernement afghan au Qatar progressent lentement et que la violence augmente considérablement dans le pays avant le retrait des forces étrangères d'ici le 11 septembre.

Des responsables ont fait part de leurs inquiétudes quant à l'enlisement des négociations et ont déclaré que les talibans n'avaient pas encore soumis de proposition de paix écrite qui pourrait servir de point de départ à des discussions de fond.

"Nous comprenons que le monde et les Afghans ont des questions et des interrogations sur la forme du système à mettre en place après le retrait des troupes étrangères", a déclaré le mollah Abdul Ghani Baradar, chef du bureau politique des talibans, dans la déclaration, ajoutant que la meilleure façon d'aborder ces questions était de mener des négociations à Doha, selon Reuters.

"Un véritable système islamique est le meilleur moyen de résoudre tous les problèmes des Afghans", a-t-il déclaré. "Notre participation même aux négociations et son soutien de notre part indiquent ouvertement que nous croyons en la résolution des problèmes par la compréhension (mutuelle)."

Il a ajouté que les femmes et les minorités seraient protégées et que les diplomates et les travailleurs des ONG pourraient travailler en toute sécurité.

"Nous prenons sur nous l'engagement d'accommoder tous les droits des citoyens de notre pays, qu'ils soient hommes ou femmes, à la lumière des règles de la glorieuse religion de l'islam et des nobles traditions de la société afghane", a-t-il déclaré, ajoutant que "des facilités seraient fournies" aux femmes pour travailler et être éduquées.

Il n'a pas été précisé si les talibans autoriseraient les femmes à exercer des fonctions publiques et si les lieux de travail et les écoles seraient séparés par sexe. Le porte-parole du groupe n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.
http://www.taghribnews.com/vdcgu79nuak9zn4.,pra.html
votre nom
Votre adresse email