Date de publication15 Jun 2021 - 15:48
Code d'article : 507943

Rohani dévoile le plan du document sur les crimes de guerre économiques contre l'Iran

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)- En tant que victime de sanctions et d'une guerre économique féroce, l'Iran va publier un document sur les crimes qu'il a subis sous les sanctions inhumaines et sans précédent imposées par les États-Unis, a déclaré le président iranien Hassan Rohani.
Rohani dévoile le plan du document sur les crimes de guerre économiques contre l
S'exprimant lors d'une réunion mardi du quartier général de coordination économique de l'administration iranienne, Rohani a déclaré qu'il est nécessaire de présenter au public "le document sur le crime d'imposer une guerre économique" à l'Iran et les criminels qui ont imposé ces sanctions sans précédent et inclusives, afin d'informer le monde entier sur les crimes anti-humains de l'administration Trump contre la nation iranienne.

Soulignant les conséquences désastreuses de la guerre économique sur le développement économique de l'Iran et la vie des gens, le président a déclaré : "Le crime contre l'humanité est normalement perçu par l'opinion publique comme la guerre et les affrontements militaires, alors que les sanctions et la guerre économique devraient également être considérées et enregistrées comme un crime silencieux contre l'humanité."

"L'Iran, en tant que victime d'une telle mesure inhumaine, présentera au monde le document sur le crime commis par les imposteurs des sanctions", a-t-il déclaré.

Saluant la résistance de la nation iranienne et la gestion de la situation par son administration contre la guerre économique et les sanctions, Rohani a déclaré : "Outre le document sur les crimes de Trump qui ont entravé le développement et le progrès d'un pays et d'une nation et ont porté atteinte aux moyens de subsistance des gens et même au secteur de la santé et de la médecine, le document sur la résistance et la gestion de la lutte contre la guerre économique devrait également être présenté au monde."

L'Iran est soumis à une série de sanctions illégales imposées par les États-Unis depuis 2018, lorsque l'ex-président Donald Trump a retiré Washington du Plan d'action global conjoint (PAGC).

Les États-Unis ont déclenché la campagne dite de pression maximale et ont ciblé la nation iranienne avec les mesures restrictives les plus dures jamais vue.
http://www.taghribnews.com/vdcc0mqp12bqxo8.cla2.html
votre nom
Votre adresse email