Date de publication13 Jun 2021 - 13:40
Code d'article : 507630

Pas d'accord à l'horizon sans réponse aux principales exigences de l'Iran

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Déclarant que l'Iran est à la recherche d'un bon accord, le représentant du ministre des Affaires étrangères pour les affaires politiques a déclaré que le pays n'acceptera certainement pas sans satisfaire ses principales demandes dans les pourparlers de Vienne.
Pas d
"Le sixième cycle de négociations a commencé par une réunion de la commission conjointe et il a été décidé d'accélérer le travail", a déclaré Seyyed Abbas Araghchi dans une interview samedi à la fin du nouveau cycle de réunions de la commission conjointe du PAGC.

"Nous sommes confrontés à une situation complexe car le retour des États-Unis au PAGC comporte un certain nombre de questions techniques, juridiques et politiques, et la vérification des actions américaines est complexe. Elle doit être planifiée et un indicateur doit être fixé pour cela", a-t-il ajouté. "Les actions que l'Iran doit prendre, bien sûr, compte tenu des progrès scientifiques et techniques rapides que l'Iran a réalisés au cours de cette période, la façon de les organiser en revenant au PAGC a ses propres complexités, et celles-ci conduisent à des discussions détaillées."

Le négociateur principal de l'Iran a poursuivi en disant : "Bien sûr, les États-Unis doivent faire le premier pas, et ils doivent d'abord prendre toutes leurs mesures, et la République islamique d'Iran vérifiera, et ensuite nous reviendrons à nos engagements."

"Immédiatement après la Commission mixte, nous avons commencé les sessions de négociation et les pourparlers se poursuivront dans les jours à venir jusqu'à ce que nous arrivions à une conclusion et que nous ayons une image presque complète d'un accord final que lorsque nous retournerons dans les capitales cette fois, nous pourrons réfléchir et prendre des décisions", a noté le représentant du FM adjoint.

En réponse à la question de savoir si les négociations se poursuivront avant l'élection présidentielle, M. Araghchi a déclaré : "Nous recherchons un bon accord pour la République islamique d'Iran et nous ne sommes pas pressés ni ne perdons de temps sur cette voie. Plus tôt nous parviendrons à cet accord, mieux ce sera. Bien sûr, le point important est que les principes que l'Iran recherche doivent être respectés dans l'accord et que nous devrions arriver aux critères que nous avons fixés."

Les négociations ne sont pas liées aux élections, a-t-il dit, ajoutant : "Pour nous, le critère est d'aller dans le sens de la satisfaction des demandes de la République islamique d'Iran. Tant qu'il le faudra et que nous devrons poursuivre la négociation pour obtenir ce que nous voulons, la négociation se poursuivra, sans perdre de temps, ni laisser les autres en perdre."

"Personnellement, je ne pense pas que nous serons en mesure de parvenir à une conclusion finale cette semaine", a-t-il déclaré, ajoutant : "Je suppose qu'au moins une fois de plus, la conclusion des négociations devrait être transférée aux capitales, et dans ce cycle de négociations, je ne pense pas que nous parviendrons à une conclusion finale. Je ne peux même pas prédire combien de temps ce cycle de négociations va durer."

 
http://www.taghribnews.com/vdcfmedtxw6dxva.kgiw.html
votre nom
Votre adresse email