Date de publication16 May 2021 - 18:27
Code d'article : 504181

Des milliers de personnes défilent pour montrer leur solidarité avec la Palestine à Sydney

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Des milliers de personnes se sont rassemblées à l'hôtel de ville de Sydney pour montrer leur soutien à la Palestine suscitée par les expulsions d'Israël à Sheikh Jarrah et les attaques contre la mosquée Al-Aqsa et la bande de Gaza.
Des milliers de personnes défilent pour montrer leur solidarité avec la Palestine à Sydney
Il y a également eu un tollé pour que le gouvernement australien adopte une position plus ferme sur les attaques israéliennes contre la Palestine.

Ces derniers jours, des groupes de défense des droits humains australiens et palestiniens ont exhorté le gouvernement australien à cesser de rechercher un éventuel accord de libre-échange avec Israël et à condamner ses actions à Gaza et à Jérusalem-Est al-Qods.

Les manifestations ont reflété ces demandes et sont allées plus loin, exhortant le gouvernement à adopter des actions de boycott, de désinvestissement et de sanction contre Israël, similaires à celles utilisées contre l'Afrique du Sud à l'époque de l'apartheid.

De nombreux participants aux rassemblements australiens ont parlé d’Israël commettant l’apartheid - un point de vue soutenu par Human Rights Watch et B’Tselem, un groupe de défense des droits de l’homme basé à Jérusalem, mais vivement contesté par plusieurs associations juives australiennes telles que la Commission anti-diffamation.

Randa Abdel-Fattah, écrivain et éminent activiste palestinien, était l'une des quelque 5 000 personnes qui ont assisté au rassemblement à l'hôtel de ville de Sydney. Elle a déclaré que l'accès aux médias sociaux avait été une force motrice dans le soutien croissant aux Palestiniens.

Plus tôt cette semaine, la ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, a appelé à la fin de la violence. Payne a déclaré que le gouvernement était profondément préoccupé par l'escalade des troubles en Israël, à Gaza et en Cisjordanie.

"Nous avons appelé sans équivoque tous les dirigeants à prendre des mesures immédiates pour mettre fin à la violence, maintenir la retenue et rétablir le calme", ​​a-t-elle déclaré lors d'un point de presse à Washington, DC, vendredi.

Des rassemblements similaires ont également eu lieu dans d'autres villes australiennes telles que Malborne.
http://www.taghribnews.com/vdcdjo0kfyt0zf6.4a2y.html
votre nom
Votre adresse email