Date de publication16 May 2021 - 13:19
Code d'article : 504147

L'Irak a l'intention d'acheter des systèmes de défense russes

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Alors que Washington reste le principal obstacle à l'achat de systèmes de défense russes, la commission de la sécurité et de la défense du parlement irakien a annoncé la décision de Bagdad d'acheter prochainement des systèmes de défense avancés.
L
Selon les médias irakiens, le parlement irakien, dans le budget 2021, a alloué des fonds pour l’achat d’équipements militaires avancés afin de suivre le rythme des progrès des armées mondiales.

Le vice-président de la commission de la sécurité et de la défense du parlement irakien, Nayef Al-Shammari, a annoncé samedi que le gouvernement passera un contrat dans les mois à venir pour acheter un système de défense aérienne, a rapporté AW journal.

Il a déclaré dans un communiqué de presse que le budget pour 2021 comprenait des allocations pour doter les forces armées d'équipements modernes pour suivre le rythme du développement des armées du monde.

Il a également indiqué que le comité avait tenu plusieurs réunions avec le ministre de la Défense et le commandant de la défense aérienne à cet égard.

Il a ajouté que le gouvernement passera des contrats au cours des prochains mois avec d'importantes entreprises pour doter l'Irak d'un système de défense aérienne moderne.

Al-Shammari a également précisé que le contrat relève exclusivement du ministère de la Défense, et par l'intermédiaire du ministère de l'Équipement et du Département de l'armement, et que l'État surveillera tous les contrats qu'il conclura.

Citant des parlementaires irakiens, les médias américains avaient rapporté que le gouvernement irakien envisageait d'aller de l'avant en discutant de l'achat de systèmes de défense aérienne russes «S-400», mais le département d'État américain a annoncé qu'il pourrait lui imposer des sanctions s'il décidait d'acheter le Systèmes russes.

L’année dernière, Moscou a affirmé à plusieurs reprises sa volonté de répondre aux demandes de l’Iraq en matière d’armement et de coopération militaire.

Il convient de noter que l'Irak tente d'acheter des systèmes de défense aérienne russes depuis 2017, mais la menace d'imposer des sanctions économiques par les États-Unis serait ce qui entraverait les négociations.
http://www.taghribnews.com/vdcfjjdtew6dxya.kgiw.html
votre nom
Votre adresse email