Date de publication12 May 2021 - 10:30
Code d'article : 503596

L'Aïd al-Fitr est une journée de solidarité et de démonstration de force de l'Oumma islamique

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Le chef du Dar ul-Ifta (Conseil des fatwas) sunnite la province de Bushehr a déclaré: L'Aïd al-Fitr et les derniers jours du mois sacré du Ramadan sont une occasion de prier pour les droits du peuple opprimé de Palestine et la libération de Qods sacré. Malheureusement, nous sommes témoins des jours où le peuple opprimé de la Palestine est sous le feu des tirs, des criminels arrogants du monde, à savoir le régime occupant d'Israël et l'Amérique criminelle.
L
Cheikh Khalil Afra, chef du Dar ul-Ifta sunnite de la province de Bushehr, dans une interview avec un journaliste de l'agence Taghrib(APT) à la veille de l'Aïd al-Fitr, a déclaré: Le mois sacré du Ramadan a suscité l'unité, la fraternité et un sens de rapprochement et d'unité entre toutes les couches sociales et écoles islamiques. En endurant la faim, la soif et d'autres choses à éviter pour plaire à Dieu, il est devenu possible pour les musulmans de se porter plus d'attention entre eux.

"L'Oumma islamique a fait de bons profits divins et spirituels de ce grand mois, qui est un grand cadeau de Dieu Tout-Puissant", a précisé le membre du conseil de planification des écoles de sciences religieuses sunnites.

''L'Aïd al-Fitr et les derniers jours du mois sacré du Ramadan sont une occasion de prier pour les droits du peuple opprimé de Palestine et la libération de Qods sacré. Malheureusement, nous sommes témoins des jours où le peuple opprimé de la Palestine est sous le feu de l'oppression et des criminels arrogants mondiaux dont le régime d'Israël et l'Amérique criminelle.

''Les chiites et les sunnites devraient condamner ces crimes d'une seule voix et d'un seul cœur en ces jours et le jour de l'Aïd al-Fitr, tout en sympathisant et en accompagnant la nation opprimée de Palestine. Les rassemblements du jour de l'Aïd al-Fitr et les fêtes islamiques sont tous une sorte de coup dur porté à la bouche des ennemis de l'islam'', a dit l'imam précaire de la ville iranienne de Kangan.

Indiquant les prières de l'Aïd al-Fitr, il a souligné: En ce qui concerne les prières de l'Aïd al-Fitr, nous sommes soumis à l'ordre du Conseil d'orientation des Imams du vendredi et du siège national de la lutte contre le Coronavirus. Si Dieu le veut, nous pouvons organiser des prières dans les villes où les conditions sont appropriées; En ces derniers jours, les pauvres et les opprimés doivent être soutenus et leur besoins doivent être couverts, car cette Aïd crée une double convergence.
http://www.taghribnews.com/vdcco1qpe2bqxp8.cla2.html
votre nom
Votre adresse email