Date de publication15 Apr 2021 - 23:21
Code d'article : 500126

Le CCGP exhorte 6 États arabes à s'immiscer dans les négociations sur le nucléaire iranien

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Dans des lettres séparées adressées aux ministres des affaires étrangères de six pays arabes, le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe Persique (CCGP), Nayef Falah Mubarak Al-Hajraf, a appelé à leur ingérence dans les négociations nucléaires iraniennes en cours à Vienne.
Le CCGP exhorte 6 États arabes à s
M. Al-Hajraf a également écrit aux ministres des affaires étrangères des États-Unis, de la Russie, de la Chine, de la France, de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne, affirmant que le CCGP joue un rôle clé dans le renforcement de la sécurité et de la stabilité de la région.

Il aurait déclaré que les pourparlers actuels à Vienne ne devraient pas se concentrer uniquement sur le programme nucléaire de l'Iran.

Comme il l'a dit, les discussions de Vienne doivent inclure le comportement de l'Iran dans la région ainsi que ses missiles balistiques et ses drones.

Le CCGP a affirmé que l'enrichissement d'uranium à 60% par l'Iran est très dangereux pour la sécurité de la région et du monde et que la communauté internationale doit agir de manière responsable face à cette évolution dangereuse qui menace.

L'Iran a reproché aux États membres du CCGP de suivre Riyad dans le "projet iranophobe raté" et les a exhortés à se demander si la poursuite de ce processus erroné leur a apporté un quelconque progrès en matière de stabilité et de sécurité régionales.

Le régime saoudien encourage la haine et la violence dans la région en prenant en otage le CCGP et ses réunions et en imposant ses points de vue malveillants.
http://www.taghribnews.com/vdciruawqt1auz2.sbct.html
votre nom
Votre adresse email