Date de publication13 Apr 2021 - 16:24
Code d'article : 499848

Les sanctions et le sabotage ne sont pas un outil de négociation pour les États-Unis

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Soulignant que l'Iran n'a aucun problème à revenir à ses engagements, le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré que les sanctions et le sabotage ne fourniront pas aux Etats-Unis un outil de négociation.
Les sanctions et le sabotage ne sont pas un outil de négociation pour les États-Unis
Mohammad Javad Zarif a fait ces remarques lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue russe Sergey Lavrov, mardi à Téhéran.

Zarif a déclaré qu'il avait eu des entretiens sérieux et amicaux avec Lavrov sur le PAGC afin de coopérer davantage à la levée des sanctions.

Appréciant la position ferme de la Fédération de Russie contre le sabotage à Natanz, il a souligné la nécessité de poursuivre la coopération entre les deux pays.

"Il est également nécessaire que les États-Unis reviennent sans délai à leurs engagements et lèvent toutes les sanctions, et l'Iran prendra des mesures après la vérification également", a-t-il ajouté.

"Nous n'avons aucun problème à revenir aux engagements du PAGC, comme l'a dit le Leader, mais les Américains doivent savoir que ni les sanctions ni le sabotage ne leur donneront les moyens de négocier. Ces mesures ne feront que rendre la situation plus difficile pour eux", a souligné le ministre iranien des Affaires étrangères.

Evoquant la coopération entre les deux pays dans le domaine de la lutte contre le coronavirus, M. Zarif a déclaré : "Nous espérons qu'avec l'accord conclu entre les deux pays, la production du vaccin Sputnik commencera en Iran et qu'il sera possible d'acheter davantage de ce vaccin à la Russie pour répondre à nos besoins. C'est un bon terrain pour une coopération plus large entre l'Iran et la Russie."

En réponse à une question sur l'approche et les actions récentes des Européens, il a noté : "Ces dernières années, l'Union européenne a montré qu'elle perdait progressivement sa pertinence dans les relations internationales en ne respectant pas ses obligations en succombant aux pressions américaines. Au lieu de condamner la manœuvre américaine qui fait peser une menace terroriste sur la sécurité alimentaire et médicale de 82 millions d'Iraniens et de prendre des mesures sérieuses contre l'incident du site d'enrichissement, ils l'ont tout simplement ignorée et ont en même temps imposé des sanctions aux responsables militaires iraniens. Ces mesures ne font que prouver à l'Union européenne qu'elle n'a pas sa place dans le monde."

"L'Union européenne suit, en fait, non seulement les politiques américaines, mais aussi les groupes les plus extrémistes au sein des États-Unis et le régime sioniste, et c'est une grande honte pour l'Europe", a souligné Zarif.

Le ministre des Affaires étrangères a qualifié de destructive l'action de l'UE qui a imposé des sanctions à un certain nombre de responsables iraniens, déclarant : "Nous allons faire face à cette action. Hier, nous avons annoncé certaines des décisions de la République islamique concernant cette action, et nous envisageons des sanctions contre les Européens qui ont été impliqués dans cette action illégale, et nous allons poursuivre ce processus."

 
http://www.taghribnews.com/vdcgty9t7ak9y74.,pra.html
votre nom
Votre adresse email