Date de publication9 Dec 2020 - 10:18
Code d'article : 485134

Des personnes arrêtées en relation avec l'assassinat de Fakhrizadeh

Taghrib (APT)
Taghrib (APT)-Le conseiller principal du président du parlement iranien pour les affaires internationales, Hossein Amir Abdollahian, a déclaré que plusieures personnes ont été arrêtées en relation avec le récent assassinat de l'éminent scientifique Mohsen Fakhrizadeh.
Des personnes arrêtées en relation avec l
"Les auteurs de cet assassinat, dont certains ont été identifiés et même arrêtés par notre système de sécurité, n'échapperont pas à la justice et seront traités sévèrement", a déclaré Amir Abdollahian dans une interview à la télévision Al-Alam mardi.

Il a également déclaré que le régime israélien était impliqué dans l'acte terroriste mais qu'il n'était pas en mesure de réaliser le complot sans l'aide d'autres personnes, notamment l'agence d'espionnage américaine.

"En ce qui concerne les assassins et les organisateurs de l'assassinat, il y a diverses preuves que les sionistes étaient impliqués dans cette affaire, mais si les sionistes ont pu le faire seuls et sans la complicité de l'agence d'espionnage américaine ou d'autres agences, ils n'ont certainement pas pu le faire", a-t-il ajouté.

"Les sionistes ont joué un rôle important, mais dans le domaine de la mise en œuvre de leur complot, ils ont utilisé d'autres facteurs et d'autres installations et services", a-t-il ajouté, selon Press TV.

La semaine dernière, le ministre des renseignements Seyed Mahmoud Alavi a déclaré que ses forces se sont immédiatement attelées à l'enquête après l'assassinat du scientifique nucléaire avec le plus grand effort.

Les forces de renseignement ont trouvé de nombreux indices, a ajouté le ministre, notant que l'affaire est examinée dans toutes ses dimensions.

Fakhrizadeh, un scientifique nucléaire et de défense de haut niveau, a été assassiné dans une petite ville à l'est de Téhéran le 27 novembre.

Le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranien, Ali Shamkhani, a déclaré qu'il était devenu évident pour Téhéran que Munafeqin (les terroristes de l'Organisation des moudjahidin-e-Khalq), le régime sioniste, et son service d'espionnage, le Mossad, étaient derrière cet attentat.
http://www.taghribnews.com/vdcjtiexxuqeovz.3sfu.html
votre nom
Votre adresse email