Date de publication16 Dec 2020 - 12:05
Code d'article : 486027

Araghchi rejette la demande de contact avec le représentant de Biden à Oman

Taghrib (APT)
Taghrib (APT)-Le vice-ministre iranien des affaires étrangères Abbas Araghchi a démenti les rumeurs de contact avec le représentant du président américain élu Joe Biden lors de sa récente visite à Oman.
Télécharger le fichier vidéo
Dans une note de mardi, M. Araghchi a expliqué les détails de sa récente visite à Oman et a qualifié de fantasme les spéculations concernant la rencontre avec le représentant du nouveau président américain à Oman.

"Après un voyage de deux jours à Kaboul, j'ai fait un voyage de quatre heures à Oman lundi pour tenir le 7ème Comité consultatif stratégique conjoint de la République islamique d'Iran et du Royaume d'Oman", a-t-il déclaré.

Il a décrit ce voyage comme "intensif et très utile", ajoutant : "Parmi les pays du Golfe Persique, les relations de l'Iran avec Oman ont toujours eu une caractéristique et une importance particulières".

Se référant aux rumeurs qui circulent dans les médias sociaux concernant les contacts avec des responsables américains, le diplomate a déclaré : "Les personnes qui racontent des rencontres imaginaires ne semblent pas avoir une compréhension claire de la situation actuelle".

Suite à la visite d'Araghchi à Oman, certains médias ont affirmé que la rencontre avec le nouveau représentant du président américain faisait partie du voyage du vice-ministre iranien des affaires étrangères chez le voisin arabe.

C'est alors que l'Iran avait auparavant écarté des rumeurs similaires.

En novembre dernier, le New York Times a affirmé qu'Araghchi avait tenté de faire passer aux conseillers de Biden, par le biais d'intermédiaires, l'insistance de Téhéran pour que les États-Unis retournent en Iran pour retourner à l'accord nucléaire sans condition avant toute reprise des pourparlers.

Le ministère iranien des affaires étrangères a immédiatement rejeté cette affirmation, affirmant que le rapport était complètement inventé. Le ministère a déclaré qu'aucun contact direct ou indirect n'avait été établi entre Téhéran et le camp de Biden.
 
http://www.taghribnews.com/vdcb50bazrhbwgp.kiur.html
votre nom
Votre adresse email