Date de publication19 Dec 2020 - 0:15
Code d'article : 486305

Soleimani est entré à Gaza pour repousser les attaques israéliennes, le blocus

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)- Firas Al Najim, un militant des droits de l'homme basé au Canada, souligne le rôle du lieutenant général martyr Ghasem Soleimani dans la lutte contre le terrorisme en Asie occidentale, et son soutien à la résistance palestinienne.
Soleimani est entré à Gaza pour repousser les attaques israéliennes, le blocus
Taghrib(APT)- Le régime américain a assassiné le haut commandant militaire iranien, le lieutenant général Ghasem Soleimani, le 3 janvier 2020, en violation de toutes les normes et réglementations internationales.

Près d'un an plus tard, l'agence de presse Mehr a contacté le chef des défenseurs canadiens des droits de l'homme Firas Al Najim pour discuter plus avant du rôle du martyr Soleimani en Asie occidentale.

"Soleimani est entré à Gaza à plusieurs reprises et a contribué à la construction des tunnels souterrains qui ont aidé la résistance à répondre avec force à l'agression israélienne", a déclaré Al Najim.

Voici le texte intégral de l'interview :

Comment évaluez-vous l'acte américain basé sur le droit international ?

Le régime américain et plus particulièrement l'administration Trump ont violé le droit international sans aucun remords ni regret en tuant le général Ghasem Soleimani qui avait été invité en Irak par les canaux légaux irakiens. Les gouvernements irakien et iranien avaient conclu des accords de sécurité mutuels, ce qui a été totalement violé par l'attaque américaine qui visait cet accord et a également tué l'un des plus importants généraux irakiens des Unités de mobilisation populaire (PMU), Abu Mahdi al-Muhandis, qui avait mené la bataille contre l'organisation terroriste Daech.

Muhandis faisait également partie du système politique démocratique en Irak et la majorité du Parlement a voté pour que l'UMP soit incluse dans les forces armées irakiennes. Il est également important de mentionner que les États-Unis se sont retirés de la commission des droits de l'homme des Nations unies et qu'à un certain moment, le belliciste John Bolton a menacé la Cour pénale internationale de sanctions s'ils faisaient l'objet d'une enquête pour crimes de guerre en Afghanistan ou ailleurs. C'est à ce type de système américain anarchique et insouciant que nous avons affaire.

Comment voyez-vous le rôle de Soleimani dans la lutte contre le terrorisme soutenu par les États-Unis et l'Arabie Saoudite ?

Soleimani était un commandant et un défenseur très efficace de la région sainte du Moyen-Orient. Il a été en première ligne dans la bataille de 2006 entre le Liban et l'occupation sioniste qui a eu comme grande résolution de faire libérer tous les prisonniers de guerre libanais et le régime illégitime israélien n'a jamais été humilié à un tel niveau avant dans son histoire.

Soleimani a également été en première ligne pour protéger la Syrie contre les organisations terroristes mondiales soutenues par les régimes américains et saoudiens. Il a également aidé à sécuriser le sanctuaire sacré de la petite-fille du prophète Mahomet, Sayyeda Zainab, dans la capitale de la Syrie, Damas. Soleimani a terminé sa vie dans la grande bataille contre les terroristes de Daech qui avaient gagné de solides bases en Irak et massacré de nombreux Irakiens. Soleimani a été le principal artisan de la libération et de la sécurisation de l'Irak, y compris des régions kurdes du nord, essentiellement peuplées, comme l'a également déclaré Massoud Barzani.

Comment voyez-vous son rôle dans le désamorçage des complots américains pour redessiner la carte de la région ?

Le terrorisme conçu et soutenu par les Américains a été vaincu par Soleimani et ses compagnons et ils ont senti qu'ils avaient atteint un point de désespoir où ils devaient le tuer lâchement, ce qui a également mis en évidence leur nature. Soleimani a rompu l'accord maléfique Sykes-Picot et a redessiné les cartes qui ont ouvert les portes de toute résistance pour se donner la main, du Liban à la Palestine, de la Syrie à l'Irak, et la liste continue. La résistance unie qui entrera un jour dans la Palestine occupée et la libérera, comme il l'a prédit dans nombre de ses sermons. Soleimani est entré à plusieurs reprises dans la bande de Gaza et a contribué à la construction des tunnels souterrains qui ont aidé la résistance à répondre avec force aux agressions israéliennes.

Cela a été confirmé par le représentant du Hamas au Liban Ahmed Abdul Hadi et a été scellé lorsque le leader du Hamas Ismail Haniyeh, le gouvernement démocratiquement élu de Gaza, s'est envolé pour Téhéran après le martyre de Soleimani et a déclaré, pendant le sermon, haut et fort que Ghasem Soleimani est le martyr d'Al Qods, c'est-à-dire le martyr de Jérusalem. Nous prions pour que justice soit rendue à ces grands martyrs et cela ne peut se faire qu'en poursuivant les auteurs de ce crime de la Grande Guerre.
http://www.taghribnews.com/vdcawinym49nae1.z5k4.html
votre nom
Votre adresse email