Agence de presse TAGHRIB (APT) 21 Nov 2020 - 12:08 http://www.taghribnews.com/fr/news/482849/l-éthiopie-refuse-les-pourparlers-sur-le-conflit-après-que-l-union-africaine-a-nommé-des-envoyés -------------------------------------------------- Titre : L'Éthiopie refuse les pourparlers sur le conflit après que l'Union africaine a nommé des envoyés Taghrib (APT) -------------------------------------------------- L'Ethiopie a nié samedi l'imminence de pourparlers sur le conflit croissant dans sa région du nord du Tigré, quelques heures seulement après que trois anciens présidents africains aient été nommés pour aider à la médiation de la crise qui dure depuis deux semaines. Texte : Les troupes thiopiennes prennent les villes et avancent sur la capitale du Tigr, Mekelle, malgr la rsistance des forces rgionales qui ont utilis des bulldozers pour labourer les routes et qui opposent une rsistance, a dclar le gouvernement d Addis-Abeba tard vendredi. Les forces du Tigr n ont pas t immdiatement disponibles pour commenter. Elles ont dclar dans une mission diffuse vendredi qu elles faisaient des progrs sur les fronts sud et nord. Les affirmations de toutes les parties ont t difficiles vrifier car les liaisons internet et tlphoniques avec la rgion sont coupes depuis le dbut du conflit le 4 novembre. Les images satellite fournies par la socit spatiale commerciale Maxar Technologies donnent une ide de la dvastation. Les images montrent que des btiments dtruits bordent la route principale de la ville de Dansha, o le conflit a clat. Des centaines, voire des milliers de personnes ont t tues, plus de 30 000 rfugis ont fui au Soudan et les forces du Tigr ont tir des roquettes sur la rgion d Amhara en thiopie et sur l rythre, pays voisin. L Union africaine a annonc tard vendredi la nomination des anciens prsidents Joaquim Chissano du Mozambique, Ellen Johnson-Sirleaf du Liberia et Kgalema Motlanthe d Afrique du Sud en tant qu envoys spciaux. "La tche principale des envoys spciaux est d engager toutes les parties au conflit en vue de mettre fin aux hostilits, de crer les conditions d un dialogue national inclusif pour rsoudre toutes les questions qui ont conduit au conflit, et de restaurer la paix et la stabilit en thiopie", a dclar l UA dans une dclaration. Le gouvernement thiopien a dclar plusieurs reprises qu il n engagerait pas de pourparlers avec le Front populaire de libration du Tigr (TPLF), qu il considre comme une administration rebelle, soulignant ce que le gouvernement dit tre une attaque surprise que le groupe a lance sur les troupes fdrales Dansha, dclenchant le conflit. "La nouvelle selon laquelle les envoys se rendront en Ethiopie pour servir de mdiateur entre le gouvernement fdral et l lment criminel du TPLF est fausse", a tweet samedi matin un groupe de travail du gouvernement sur le Tigr. Vendredi, le secrtaire gnral des Nations unies, Antonio Guterres, a dclar aux journalistes que l thiopie n tait pas intresse par une mdiation extrieure. "Jusqu prsent, les autorits thiopiennes n ont accept aucune forme de mdiation externe", a-t-il dclar. Le gouvernement a nomm un gouvernement intrimaire alternatif pour diriger le Tigr lorsque les troupes prendront Mekelle. Son nouveau chef a donn un aperu de la stratgie du gouvernement cette semaine lorsqu il a fait allusion au pardon pour la base du TPLF - le parti politique n a pas t dclar illgal - et une campagne de sensibilisation contre le TPLF. Le TPLF est extrmement populaire dans sa rgion d origine et a domin la politique nationale de 1991 jusqu l arrive au pouvoir du Premier ministre Abiy Ahmed en 2018.