Agence de presse TAGHRIB (APT) 13 Aug 2019 - 15:57 http://www.taghribnews.com/fr/news/434011/israël-les-dessous-de-l-exercice-militaire-israélien-à-haïfa -------------------------------------------------- Titre : Israël : les dessous de l’exercice militaire israélien à Haïfa Taghrib (APT) -------------------------------------------------- Sous l’apparence trompeuse que se donnait l’exercice militaire Mighty Waves pour faire croire qu’il visait à entraîner les marins à faire face aux catastrophes naturelles et à partager des expériences, l’exercice témoignait d’une part des convoitises du régime d’Israël cherchant constamment à s’affirmer comme force militaire « la plus puissante » du Moyen-Orient et d’autre part d’une sorte de crainte sécuritaire. Reste à savoir comment la France et la Grèce ont été prêtes à y prendre part coude à coude avec les États-Unis et le régime d’Israël. Texte : Arrivs bord de leurs navires, des marins venus de France, de Grce et des tats-Unis ont rejoint l arme isralienne dans la ville portuaire de Hafa pour participer du lundi 5 au jeudi 8 aot l exercice militaire Mighty Waves les invitant secourir des blesss suite un sisme violent. Les caractristiques de la man uvre En compagnie des reprsentants de sept autres marines participant titre d observateurs, les marins ont simul le sauvetage de blesss en mer dans des conditions similaires celles engendres par le sisme qui avait secou Hati en 2010. Selon certaines sources sionistes, il s agit du plus grand exercice naval international jamais dirig par l arme isralienne. Une contradiction qui dvoile la crainte d Isral Alors que Gil Aginsky, commandant de la base navale de Hafa, cit par la chane d information i24, insiste : L exercice n a rien voir avec une ventuelle attaque contre Isral , Eran Lerman, vice-prsident de l Institut de Qods pour la stratgie et la scurit (JISS), dclare que la man uvre conjointe consolide le statut d Isral en tant qu une puissance en Mditerrane orientale et envoie un message de dissuasion aux ennemis. Ces exercices renforcent la coopration tout en consolidant la lgitimit d Isral comme un pays important auprs de la communaut d tats qui partagent les mmes valeurs , a-t-il lanc. Le but principal qui se cache derrire la man uvre Ces apologies ont en fait servi cacher l objectif conomique de la man uvre qui dpasse ses autres objectifs. en croire i24 News voquant que ces man uvres interviennent alors que la dcouverte des ressources en gaz en Mditerrane a fait natre de grands espoirs durant les dernires annes, tout en attisant les convoitises dans une rgion dj confronte l instabilit. La vrit est le vol des ressources des voisins Mais la vrit se cache derrire les mensonges perptuels des sionistes. Au cours de la dernire dcennie, des ressources gazires et ptrolires importantes ont t dcouvertes sur la cte est de la Mditerrane. Elles sont situes dans quatre endroits au Liban, Chypre, dans la bande de Gaza et sur les ctes des territoires occups de 1948. Champ gazier au Liban Dans le cadre du projet nomm Tamar, les sionistes ont exploit durant cette dcennie des gisements de gaz prs des ctes des territoires occups de 1948. Or, selon de nombreuses tudes rcentes, une grande partie du champ gazier commun se trouve dans les eaux libanaises. Avec divers documents falsifis et en engendrant des diffrends au Liban, les sionistes tentent depuis trois ans d enregistrer ces ressources leur nom. Mais la fermet du gouvernement libanais et la Rsistance du Liban les ont empchs d y parvenir. Isral craint que ces ressources gazires et ptrolires transforment le Liban en un pays riche et que la Rsistance libanaise s en serve pour mettre fin son existence. Les gisements de la bande de Gaza Une partie des ressources gazires mditerranennes qui se trouve prs de la cte de Gaza est trs apprcie par Isral. Mais, la prsence de la Rsistance palestinienne reprsente un srieux obstacle la tentative de vol des sionistes. En prsentant des plans tels que la cration d un port artificiel, la singapourisation de la bande de Gaza et la mise en place d une ligne de communication via le port de Chypre, les sionistes ont vainement tent durant ces dernires annes de se rapprocher de la bande de Gaza. Ces ressources gazires et ptrolires expliquent en grande partie le renforcement du blocus impos la bande de Gaza. De telles richesses exasprent les convoitises des sionistes qui sont conscients du fait que l norme revenu de l extraction de ces ressources permettra la Rsistance palestinienne d liminer Isral de la carte du monde. Sources chypriotes et diffrend avec la Turquie L anne dernire, la Turquie a procd l exploitation des champs gaziers de la Mditerrane situs en Rpublique turque de Chypre. La France qui depuis fort longtemps pie ces ressources n a pas tard mettre en garde Ankara contre les extractions qui tant prsent sources de srieux conflits entre les deux parties, expliquent la participation de la France la man uvre. Isral qui cherche galement piller les gisements situs au large des eaux de Chypre soutient les Chypriotes grecs dans leurs dmarches visant affaiblir la Rpublique turque de Chypre. D o la prise de part de la Grce l exercice. La man uvre quadripartite tenue dans le port de Hafa et laquelle ont particip les tats-Unis, la France et la Grce, montre les tentatives d Isral visant faire main mise sur les offshores gaziers et ptroliers de la Mditerrane. Pour contrer la Turquie et le Liban, les sionistes ont appel la France et la Grce prendre part l exercice. Ils ont en outre tent d avoir de leur ct les tats-Unis qui n ont pratiquement plus de place ni en Mditerrane ni au Moyen-Orient. Il va de soi que Washington n a particip la man uvre que pour assurer ses intrts dans la Mditerrane.