Agence de presse TAGHRIB (APT) 23 Feb 2021 - 15:59 http://www.taghribnews.com/fr/news/494221/l-armée-iranienne-met-en-garde-les-alliés-arabes-des-états-unis-sur-l-assassinat-de-soleimani -------------------------------------------------- Titre : L'armée iranienne met en garde les alliés arabes des États-Unis sur l'assassinat de Soleimani Taghrib (APT) -------------------------------------------------- Taghrib(APT)-Selon un haut responsable militaire iranien, les pays de la région qui ont aidé les Etats-Unis dans l'assassinat du général Soleimani devraient être tenus responsables. Texte : "Un invit tranger s est rendu en Irak, portant un message en rponse au message de l Arabie Saoudite et du Premier ministre irakien", a dclar le chef d tat-major des forces armes iraniennes, le gnral Bagheri, lors d une crmonie locale Thran mardi, en voquant la visite du martyr Soleimani Bagdad. Le commandant n a pas donn plus de dtails sur ce message. Le gnral Soleimani "est entr en Irak avec un avion de ligne civil de manire explicite", a ajout le gnral de division. Les forces terroristes amricaines ont cibl Soleimani non pas avec une bombe ordinaire mais avec une bombe conue pour les vhicules blinds, a ajout Bagheri. "Cette bombe qui a frapp la voiture du gnral Soleimani peut s infiltrer de 30 cm dans l acier. Ils ont utilis une telle bombe et ont commis un tel crime afin de dmanteler leur corps". Le haut responsable militaire iranien a galement dclar que des pays tels que le Qatar, le Kowet et l Arabie Saoudite seront tenus responsables de l assassinat du gnral Soleimani. "Qui a fait cela ? L Amrique, comme ils l ont annonc. Qui a aid les tats-Unis ? Des bases en Arabie Saoudite, au Qatar, aux EAU et Bahren ont fourni une aide en matire de renseignement. L avion a dcoll des bases militaires du Kowet, de la Jordanie et de l Irak et a pris pour cible la voiture de Soleimani". Tous ces pays devraient tre tenus responsables, a-t-il dit. "Nous fournirons chacun de ces pays des documents afin qu ils ne puissent pas nier leur implication directe dans ce crime". Le 3 janvier 2020, un drone amricain a frapp prs de l aroport international de Bagdad, assassinant le gnral Soleimani, ancien commandant de la force Qods du corps des gardiens de la rvolution islamique d Iran. L attaque - qui a galement tu al-Muhandis, le commandant en second du groupe anti-terroriste des Units de mobilisation populaire (PMU) irakiennes, ainsi que plusieurs autres personnes - est survenue alors que le gnral Soleimani tait en visite officielle dans la capitale irakienne.