Agence de presse TAGHRIB (APT) 10 Feb 2019 - 14:20 http://www.taghribnews.com/fr/news/401539/eventuelle-réunion-sécuritaire-entre-la-syrie-et-turquie -------------------------------------------------- Titre : Eventuelle réunion sécuritaire entre la Syrie et la Turquie Taghrib (APT) -------------------------------------------------- Un site d’information irakien, Bas News, citant une source syrienne, a rapporté que des responsables de la sécurité syriens et turcs se seraient rencontrés à Antalya, en décembre dernier, pour discuter de l’avenir du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et de la « zone de sécurité » dans le nord de la Syrie. Texte : Les relations entre Damas et Ankara ont continu tout au long de la crise syrienne, diffrentes chelles, bien qu Ankara soutienne ouvertement les opposants arms, occupe une grande partie du nord de la Syrie et prne le retrait de Bachar al-Assad du pouvoir, a crit le site d information irakien, Bas News. Le site fait part de la visite secrte du gnral Ali Mamlouk, directeur du Bureau de la scurit nationale syrienne, Antalya, une ville du sud-ouest de la Turquie, le 1er dcembre dernier, pour y rencontrer des responsables de la scurit turcs. Ils ont parl du retrait du PKK de la zone frontalire entre la Syrie et la Turquie selon un accord conclu qui envisage le dplacement des lments du Parti vers les frontires irakiennes et en contrepartie duquel la Turquie s accommode avec le gouvernement de Bachar al-Assad et renonce sa destitution , a rvl la source qui a requis l anonymat. Idlib, la Turquie a fini par presque capituler vu les volutions qui s y sont rcemment produites : un retour l accord d Adana et le changement de cap du Front al-Nosra. Par ailleurs, selon l accord d Antalya, Ankara s engage crer des postes de contrle et participer la formation d un conseil administratif dans le nord de la Syrie o le drapeau syrien flottera au-dessus de la zone de scurit. La Turquie cherchait prendre le contrle de la totalit de la zone de scurit, mais Moscou et Damas n ont pas cd. Ankara a donc t contraint de faire des concessions. Les deux parties ont convenu d loigner d environ 60 kilomtres les lments du PKK des frontires de la Turquie. Quand le PKK a pris conscience de l accord d Antalya, ils ont procd la cration de tranches de deux mtres de profondeur tout autour des villes kurdes, dont Hassak. Ils y ont dpos d normes quantits d explosifs TNT avant de les faire exploser afin d empcher la traverse des forces turques et syriennes vers leurs territoires , a expliqu la source. Des autorits turques et syriennes se sont rencontres cette semaine Moscou pour parler de l avenir du PKK, sous l gide de la Russie. Le 14 fvrier, la ville russe de Sotchi accueillera le sommet Turquie-Russie-Iran sur la Syrie. Le prsident Erdogan a dclar le dimanche 3 fvrier la chane TRT que les relations turco-syriennes continuaient dans le domaine scuritaire.