Agence de presse TAGHRIB (APT) 3 Jun 2019 - 15:25 http://www.taghribnews.com/fr/news/423262/aveu-d-échec-sous-un-consensus-de-façade-pour-la-coalition-saoudienne -------------------------------------------------- Titre : Aveu d’échec sous un consensus de façade pour la coalition saoudienne Taghrib (APT) -------------------------------------------------- Ainsi à La Mecque, Riyad a accusé l’Iran d’avoir déclenché la guerre au Yémen, d’avoir causé la mort de près de 120 000 civils depuis 2015, tués sous les bombes à sous-munitions et au phosphore blanc, d’avoir bloqué les ports yéménites et frappé impitoyablement les réserves de céréales, d’avoir aussi violé la trêve de Hudaydah. Texte : Mais quoi rime ce discours quasi fou du royaume saoudien qui, qui plus est, se paie le luxe de le tenir le jour o des millions de musulmans manifestent pour le ncessaire combat pour la libration de Qods ? Les observateurs y voient les signes d une panique. Profondment embourbe au Ymen, quasi abandonne par les Amricains et mme les Franais qui les appellent dsormais arrter leur sale guerre, l Arabie saoudite lance un appel de dtresse, mais au mauvais moment et sous un mauvais prtexte. Cet aveu d chec a d ailleurs marqu le discours des gnraux saoudiens. Revenant sur ses quatre ans de communication militaire, Turki al-Maliki, porte-parole de la coalition d agression saoudo-miratie, a dclar, toujours le vendredi 31 mai lors d une confrence de presse, que la guerre du Ymen avait t impose l Arabie saoudite et que Riyad n en voulait pas ! Les observateurs dcrivent le mga-mensonge d al-Maliki comme un tournant : Ansarallah a mis au pas un ennemi farouche et follement arm avec le peu qu il a su acqurir au prix de moult sacrifices. C est aussi une dfaite royale des tats-Unis, d Isral et des allis otaniens de Riyad. Revenant sur la triple confrence de La Mecque, le secrtaire gnral du Hezbollah l a interprte sa faon. Seyyed Hassan Nasrallah a dclar, le vendredi 31 mai, que les sommets de ce genre sont loin de protger le rgime saoudien face aux combattants ymnites, dont le dvouement le dispute leur sens de sacrifice.