Agence de presse TAGHRIB (APT) 22 May 2020 - 14:54 http://www.taghribnews.com/fr/news/463537/la-chine-exprime-à-l-onu-sa-préoocupation-concernant-la-dernière-décision-israélienne -------------------------------------------------- Titre : La Chine exprime à l'ONU sa préoocupation concernant la dernière décision israélienne Taghrib (APT) -------------------------------------------------- Le représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies a exprimé sa profonde préoccupation quant à la décision unilatérale d'Israël d'annexer des parties du territoire palestinien occupé, soulignant le droit "inaliénable" des Palestiniens à avoir un État. Texte : S exprimant lors d une runion virtuelle du Conseil de scurit de l ONU mercredi, Zhang Jun a dclar que la soi-disant solution deux tats est la seule voie viable pour rsoudre le conflit isralo-palestinien qui dure depuis des dcennies. Nous exhortons les parties concernes cesser toute action unilatrale et ne pas aggraver les conflits et les tensions , a-t-il dclar. La question palestinienne est la cause profonde des tensions au Moyen-Orient, a-t-il not, soulignant que le droit "inalinable" des Palestiniens un tat indpendant n est pas ngociable. Jun a galement exhort le Conseil de scurit des Nations Unies assumer sa responsabilit d empcher l action dangereuse d Isral et de relancer rapidement les pourparlers palestino-israliens conformment aux rsolutions pertinentes de l ONU. Reste savoir si le dcs de l ambassadeur de Chine en Isral, Du Wei, retrouv mort dimanche dans sa rsidence prs de Tel-Aviv, aura un impact sur les relations Pkin avec le rgime de Tel-Aviv. Les tats-Unis demandent Isral de rompre ses relations avec la Chine dans les domaines qui nuisent la scurit amricaine. Les tats-Unis ont demand leurs allis, y compris Isral, de rompre leurs relations avec la Chine dans les domaines qui mettraient en danger la scurit amricaine , a dclar mardi une autorit amricaine. Cette demande provoque une escalade, car les dclarations publiques prcdentes de l ambassadeur amricain en Isral, David Friedman, et des autorits du dpartement d tat s taient concentres sur la mise en place d un processus d examen plus solide des investissements trangers qui pourraient poser des risques, et sur une rduction de la dpendance l gard de la Chine pour les quipements d urgence, dans le contexte de la pandmie de coronavirus. Un mcanisme de type CFIUS (Committee on Foreign Investment in the United States) serait un bon dbut , a ajout cette autorit. CFIUS examine les dossiers d investissement l aune de leurs implications ventuelles pour la scurit nationale. La tension entre les tats-Unis et la Chine a atteint un niveau sans prcdent ces derniers mois, la suite de l pidmie de COVID-19, et les tats-Unis ont, par consquent, mis la pression sur plusieurs de leurs allis. La Chine est le troisime partenaire commercial d Isral, et les changes entre les deux parties ont augment de 402% au cours de la dernire dcennie, atteignant environ 14 milliards de dollars en 2018. Les tats-Unis sont particulirement proccups par des milliards de dollars que les entreprises chinoises ont investis dans les technologies qu Isral a classes comme commerciales, mais qui pourraient tre utilises par les services de renseignement chinois, comme l intelligence artificielle, les communications par satellite et la cyberscurit. Un autre domaine critique, selon cette autorit amricaine, est la participation des entreprises chinoises aux grands projets d infrastructure en Isral ces dernires annes. Le projet le plus connu de ce type est un nouveau terminal, partiellement construit et qui sera exploit par une socit chinoise l anne prochaine, dans le port de Hafa o la sixime flotte de la marine amricaine accoste au moins une fois par an. Friedman a averti au dbut de ce mois-ci que la Chine utilise ses investissements et ses projets d infrastructure pour infiltrer les pays. Ils se sont introduits dans le monde entier d une manire apparemment bnigne, mais dangereuse. Ils ne l ont pas fait avec des roquettes et des chars; ils l ont fait avec des projets de main-d uvre bon march , a-t-il ajout, affirmant que ces entreprises [chinoises] ont la possibilit d actionner divers boutons en mme temps et d accder aux communications les plus sensibles . Le domaine biomdical est galement susceptible d tre trs sensible au lendemain de la crise du coronavirus. Un rapport du groupe de rflexion RAND a trouv plus d un milliard de dollars d investissements chinois dans les secteurs israliens de la sant et biomdical en 2013-2018. Le CFIUS surveille ce type d investissements et l UE a demand ses membres en avril d tre plus prudents en ce qui concerne les investissements trangers dans les entreprises de sant publique.