Date de publication19 Aug 2022 - 18:31
Code d'article : 562091

La France rejette les allégations d'envoi d'armes aux terroristes au Mali

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)- La France a condamné ce qu'elle qualifie d'"accusations manifestement infondées" portées par le ministre malien des Affaires étrangères, Abdelaye Diop, dans une lettre adressée au Conseil de sécurité des Nations unies.
La France rejette les allégations d
M. Diop a accusé la France de fournir des "armes" et de collecter des "renseignements au profit de groupes terroristes" opérant au Mali. Il a également affirmé que la France se livrait à l'"espionnage" et à l'"intimidation" des forces armées maliennes, rapporte la chaîne de télévision chinoise CGTN.

Dans un communiqué publié jeudi, le ministère français des Affaires étrangères a déclaré que le retrait militaire de la France du Mali a été "effectué en toute transparence avec les forces armées maliennes."

"Nous condamnons (...) la manipulation d'informations qui ne doivent en aucun cas détourner l'attention de la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire dans le pays dont les populations sont les premières victimes", a-t-il ajouté.

"La France poursuivra sans relâche la lutte contre le terrorisme au Sahel et en Afrique de l'Ouest."

Elle intervient après que la France a mis fin à ses opérations antiterroristes au Mali. Aucun personnel des services français n'est présent dans le pays d'Afrique de l'Ouest depuis la fermeture de la dernière base militaire française le 15 août.

Au total, 53 membres des forces armées françaises sont morts depuis le début des combats dans cette vaste zone de maquis en 2013.
http://www.taghribnews.com/vdchwinmz23n-vd.4ft2.html
votre nom
Votre adresse email