Date de publication6 Aug 2022 - 11:29
Code d'article : 560523

Des inondations soudaines tuent 550 personnes au Pakistan lors des pluies les plus fortes depuis des décennies

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)- Une agence d'État pakistanaise a déclaré que des inondations soudaines causées par de fortes pluies de mousson ont tué au moins 549 personnes dans le pays au cours du mois dernier, les communautés éloignées de la province du Baloutchistan, dans le sud-ouest du pays, étant les plus touchées.
Des inondations soudaines tuent 550 personnes au Pakistan lors des pluies les plus fortes depuis des décennies
Les agences gouvernementales et l'armée ont mis en place des camps d'aide et de secours dans les régions touchées par les inondations et s'efforcent de reloger les familles et de leur fournir de la nourriture et des médicaments.

L'Autorité nationale de gestion des catastrophes (NDMA) a déclaré vendredi 5 août que, outre les décès, les inondations avaient endommagé plus de 46 200 maisons.

Le Premier ministre Shehbaz Sharif a déclaré lors d'une visite dans les zones sinistrées : "Nous faisons de notre mieux pour apporter une aide étendue et une réhabilitation aux victimes des inondations."

Mais le gouvernement provincial du Baloutchistan a déclaré avoir besoin de plus de fonds et a lancé un appel à l'aide aux organisations internationales, rapporte thelevantnews.com.

"Nos pertes sont massives", a déclaré le ministre en chef de la province, Abdul Qudoos Bezenjo. Des pénuries alimentaires ont été constatées dans tous les districts touchés par les inondations, dont certains sont déconnectés du reste de la province en raison des 700 kilomètres de routes emportées par les eaux.

Le changement climatique et la croissance démographique pourraient entraîner une augmentation des inondations et de la pollution.

M. Bezenjo a déclaré que sa province avait besoin d'une "aide considérable" de la part du gouvernement et des organismes d'aide internationaux.

Selon la NDMA, le mois dernier a été le plus pluvieux depuis trois décennies, avec 133 % de pluie en plus que la moyenne des 30 dernières années.

L'agence pour les catastrophes naturelles a déclaré que le Baloutchistan, qui a des frontières avec l'Iran et l'Afghanistan, a reçu
http://www.taghribnews.com/vdcf0xdtmw6dvta.kgiw.html
votre nom
Votre adresse email