Date de publication29 Jun 2022 - 11:46
Code d'article : 555472

Le Qatar ne prend pas parti dans les négociations nucléaires 

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)-Le porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères a déclaré que son pays ne prend pas parti dans les négociations indirectes en cours sur la relance du PAGC entre l'Iran et les États-Unis, ajoutant que l'établissement de la confiance entre les deux parties est un grand défi.
Le Qatar ne prend pas parti dans les négociations nucléaires 
Affirmant que le rôle du Qatar dans les pourparlers consiste uniquement à accueillir les négociations indirectes entre l'Iran et les États-Unis, la porte-parole du ministère qatari des affaires étrangères a déclaré à Al Jazeera que son pays a déployé de nombreux efforts diplomatiques pour rapprocher les points de vue et échanger des messages entre les deux parties.

"Nous essayons de jouer un rôle positif et nous sommes tout à fait prêts à poursuivre nos efforts diplomatiques", a ajouté le haut diplomate qatari.

Après une pause de plusieurs mois dans les pourparlers de Vienne, les négociations ont repris à Doha, au Qatar, mardi.

Les négociations visant à lever les sanctions entre l'Iran et les États-Unis devraient se dérouler de manière indirecte par l'intermédiaire du coordinateur européen des pourparlers, Enrique Mora.

L'ancien porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères a déclaré lundi que les négociations n'incluront pas la question nucléaire et que seuls les sujets de litige seront abordés.

Rien ne sera ajouté ou réduit par rapport à ce qui a déjà été convenu à Vienne, a-t-il ajouté.
http://www.taghribnews.com/vdccmpqpi2bqp08.cla2.html
votre nom
Votre adresse email