Date de publication21 May 2022 - 11:56
Code d'article : 550369

L'Iran est déterminé à conclure un accord solide et durable à Vienne

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)-Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a déclaré que Téhéran était déterminé à parvenir à un accord solide et durable lors des négociations de Vienne qui visent à relancer l'accord nucléaire de 2015 avec les puissances mondiales.
L
Hossein Amir-Abdollahian s'est entretenu vendredi après-midi au téléphone avec le chef de la politique étrangère de l'UE, Josef Borrell, sur les derniers développements des pourparlers de Vienne visant à lever les sanctions anti-iraniennes et les développements internationaux les plus importants, notamment la crise ukrainienne.

Au cours de cette conversation, le ministre iranien des Affaires étrangères a évoqué la récente visite du chef adjoint de la politique étrangère de l'UE, Enrique Mora, à Téhéran et a déclaré qu'au cours de son voyage, certaines initiatives ont été examinées.

Amir-Abdollahian a souligné le sérieux de la République islamique d'Iran pour parvenir à un accord solide et durable à Vienne, affirmant que Téhéran a la bonne volonté et la détermination nécessaire pour parvenir à un accord.

Le haut diplomate iranien a également remercié Borrell et Mora pour leurs efforts constructifs à cet égard.

Dans d'autres commentaires, Amir-Abdollahian a parlé de la crise ukrainienne et a déclaré que la République islamique d'Iran a toujours souligné qu'elle était opposée à l'utilisation de la guerre, y compris en Ukraine.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a également noté que l'Iran n'a jamais adopté deux poids deux mesures face aux crises au Yémen, en Afghanistan, en Ukraine et dans d'autres pays. Amir-Abdollahian a ajouté que la République islamique d'Iran invite les deux parties belligérantes à Kiev et à Moscou à négocier et à mettre fin à la guerre, ajoutant que Téhéran pense que la seule façon de sortir de cette crise est de se concentrer sur la diplomatie et le dialogue.

M. Amir-Abdollahian a ensuite évoqué les entretiens qu'il a eus ces derniers mois avec les ministres des affaires étrangères de Russie et d'Ukraine, annonçant que l'Iran était prêt à soutenir la paix et la sécurité et à agir en tant que médiateur.

Au cours de la conversation téléphonique, le chef de la politique étrangère de l'UE a mis l'accent sur les initiatives de l'Iran au cours des discussions de Vienne, déclarant : "Nous sommes maintenant sur une nouvelle voie, celle de la poursuite du dialogue et de la recherche de solutions".

Josef Borrell a ajouté : "Nous sommes déterminés à poursuivre nos efforts en contact permanent avec Téhéran et Washington pour rapprocher leurs points de vue".

M. Borrel a ensuite déclaré qu'il était optimiste quant à la possibilité de parvenir à un bon accord.

Le chef de la politique étrangère de l'UE a également remercié la République islamique d'Iran pour ses efforts en vue de résoudre la crise ukrainienne. M. Borrell a déclaré que les efforts de l'Iran pour inviter les deux parties au dialogue et proposer une trêve sont des signes de la bonne volonté de Téhéran.

Il a souligné que "malheureusement, les deux parties [belligérantes] s'accusent mutuellement de ne pas avoir la volonté requise pour les pourparlers et, dans ces circonstances, il sera difficile de parvenir à la paix."
 
http://www.taghribnews.com/vdccexqpo2bqp18.cla2.html
votre nom
Votre adresse email