Date de publication15 Jan 2022 - 15:04
Code d'article : 534506

Les divergences se sont atténuées lors des discussions de Vienne sur la suppression des sanctions

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Une source informée a déclaré que de nombreuses différences dans les négociations de Vienne sur la suppression des sanctions ont été atténuées et les délégations sont occupées à discuter de la façon de mettre en œuvre et de séquencer l'accord possible.
Les divergences se sont atténuées lors des discussions de Vienne sur la suppression des sanctions
Une source informée, sous couvert d'anonymat, a déclaré : "Nous sommes au stade des négociations où nous discutons des questions difficiles et examinons les moyens de préparer le projet des principes convenus."

Il a également noté que sur la question de la levée des sanctions et les questions nucléaires, de nombreux différends ont été résolus, ajoutant : "Nous travaillons de plus en plus sur la troisième annexe sur la façon de mettre en œuvre et la séquence de l'accord possible."

Commentant la "séquence", il a déclaré que la question est liée aux mesures que l'Iran et les États-Unis devraient prendre pour appliquer pleinement l'accord de 2015, ajoutant que les mesures devraient être vérifiées et que les parties sont maintenant occupées à discuter des détails.

La source informée a également déclaré que cette phase de négociation est l'une des parties les plus fastidieuses, longues et difficiles de la négociation, mais elle est absolument nécessaire pour atteindre l'objectif.

L'Iran et le groupe de pays P4+1 ont repris les négociations à Vienne lundi après une pause de trois jours pour le Nouvel An.  Le huitième cycle des pourparlers de Vienne a débuté le 27 décembre et porte essentiellement sur la levée de toutes les sanctions américaines. Les États-Unis ne sont pas autorisés à participer directement aux discussions en raison de leur retrait en 2018 de l'accord historique avec l'Iran.

Lors du précédent cycle de pourparlers, le premier sous le nouveau président iranien Ebrahim Raeisi, l'Iran a présenté de nouvelles propositions à la table des négociations pour faire avancer les pourparlers et a ensuite critiqué les signataires européens du PAGC pour ne pas avoir suivi le mouvement et être restés passifs.
http://www.taghribnews.com/vdchvknm-23nxmd.4ft2.html
votre nom
Votre adresse email