Date de publication27 Nov 2021 - 16:17
Code d'article : 528426

Les droits des Iraniens doivent être préservés lors des prochaines négociations de Vienne

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Se référant aux positions de l'Iran dans les prochaines négociations de Vienne, le ministre iranien des Affaires étrangères a souligné que les droits et les intérêts du peuple iranien doivent être préservés à la table des négociations et que les sanctions doivent être levées.
Les droits des Iraniens doivent être préservés lors des prochaines négociations de Vienne
La question des pourparlers de Vienne, l'interaction et la coopération avec le monde pour réaliser les intérêts de la nation iranienne ont été une priorité pour le ministère iranien des Affaires étrangères depuis l'entrée en fonction du 13e gouvernement, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères.

Hossein Amir-Abdollahian a fait ces remarques dans un message vidéo, en présentant un rapport sur les performances des 100 jours de l'appareil de politique étrangère pendant son mandat au ministère.

Ces dernières semaines, Ali Bagheri, le vice-ministre des Affaires étrangères chargé des affaires politiques et le principal négociateur iranien des pourparlers de Vienne, a tenu des consultations dans des capitales européennes et à Moscou, a indiqué M. Amir-Abdollahian.

M. Bagheri a également participé à des réunions virtuelles à Pékin et a effectué quelques voyages régionaux dans les pays voisins, a-t-il ajouté.

Il a ajouté : "Et j'ai eu des entretiens détaillés avec les ministres des affaires étrangères de tous les États membres du PAGC."

Il a ensuite indiqué que cette semaine, le nouveau cycle de négociations nucléaires sera lancé à Vienne.

"Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires pour parvenir à un bon accord rapide", a-t-il déclaré et ajouté que les autres parties au PAGC doivent revenir à leurs engagements complets.

"Nous avons explicitement exprimé nos positions et nos exigences à l'égard de l'accord nucléaire iranien connu sous le nom de PAGC", a déclaré le haut diplomate iranien.

Les droits et les intérêts du peuple iranien doivent être préservés à la table des négociations et les sanctions doivent être levées, a-t-il souligné.

Selon lui, plusieurs options s'offrent à l'Iran, mais la première option est le dialogue et la négociation à Vienne.

"Nous sommes sérieux dans les négociations et dans la conclusion d'un accord", a-t-il dit, notant : "Nous espérons voir le sérieux des Occidentaux", aussi, a-t-il noté.

Il a également exprimé l'espoir que toutes les parties puissent prendre des mesures fondamentales et fructueuses dans les pourparlers de Vienne.
http://www.taghribnews.com/vdcb5wbs0rhb5ap.kiur.html
votre nom
Votre adresse email