Date de publication19 Oct 2021 - 14:53
Code d'article : 523250

Les puissances arrogantes luttent pour justifier leur présence dans la région

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Le secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques (CMREI)- a dénoncé les puissances arrogantes du monde qui s'efforcent constamment de déclencher une guerre dans la région du Moyen-Orient afin de justifier leur présence et de piller les pays islamiques.
Les puissances arrogantes luttent pour justifier leur présence dans la région
Hujjat ul-islam val-moslemin Hamid Shahriari, qui participait à la cérémonie d'ouverture de la 35ième Conférence internationale de l'Unité islamique, a exprimé son regret face aux effusions de sang et aux guerres dans le monde musulman, soulignant que c'était la raison pour laquelle l'événement annuel de 2021 avait été baptisé "Paix et prévention des divisions et des conflits dans le monde de l'Islam".
 
Il a énuméré les problèmes auxquels est confronté le monde musulman: des dirigeants serviles qui ont fourni les bases de la présence d'oppresseurs dans les pays islamiques pour faciliter la normalisation des relations avec les États musulmans et de vastes conflits dans les croyances confessionnelles.
 
Le religieux a également mis en garde contre la trahison des adeptes de certaines dénominations qui répandent la violence, l'absence de théocratie démocratique, les opinions tribales et sectaires, la poursuite des préjugés, les groupes et partis agressifs dans certains pays islamiques et la promotion d'idées fausses afin de garantir des intérêts politiques, parmi d'autres situations difficiles pour le monde musulman.
 
Le secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques (CMREI) a énuméré ses propositions pour les problèmes du monde musulman : résistance contre le monde en créant un état fort et un système économique pour s'opposer aux puissances arrogantes et mettre fin à la dépendance envers les gouvernements oppressifs.
 
Parmi ses autres propositions, citons le maintien d'un cadre pour les désaccords entre les confessions islamiques, la révélation des mesures prises par les puissances arrogantes et la poursuite des droits des nations musulmanes, l'élimination du sectarisme et une saine rivalité.
 
Hujjat ul-islam val-moslemin Hamid SHahriari a fait ces commentaires dans son discours lors de la cérémonie d'ouverture de la 35ième Conférence internationale de l'unité islamique.
 
Plus de 500 érudits, intellectuels et personnalités religieuses musulmanes participent à la 35ème édition de la Conférence de l'Unité Islamique qui se tient virtuellement en raison des circonstances du COVID-19. Le Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques (CMREI)- a décidé d'organiser la 35ième édition sur le thème "Unité islamique, paix et prévention des divisions et des conflits dans le monde de l'islam".
 
Le Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques (CMREI) a programmé la 35ième édition de la conférence sur l'unité islamique du 19 au 24 octobre, qui coïncidera avec l'anniversaire de naissance du prophète Mahomet (SAWA), également connu sous le nom de semaine de l'unité islamique.
http://www.taghribnews.com/vdcbsfbsgrhb55p.kiur.html
votre nom
Votre adresse email