Date de publication4 Mar 2021 - 16:32
Code d'article : 495299

ONU: Au moins 38 personnes tuées lors de la journée la plus sanglante de répression des manifestations pacifiques au Myanmar

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Au moins 38 personnes ont été tuées lors des manifestations contre le coup d'Etat au Myanmar mercredi, selon les Nations unies, dans le cadre de la répression la plus sanglante jamais menée contre les manifestations pacifiques contre un coup d'Etat militaire.
ONU: Au moins 38 personnes tuées lors de la journée la plus sanglante de répression des manifestations pacifiques au Myanmar
Les forces de sécurité ont ouvert le feu sur les personnes qui protestaient contre le régime militaire dans tout le Myanmar, un jour après que les pays voisins aient appelé à la retenue et proposé d'aider à résoudre la crise.

La police et les soldats ont ouvert le feu avec des balles réelles sans grand avertissement, ont déclaré des témoins.

Décrivant le bilan de mercredi comme "choquant", Christine Schraner Burgener, l'envoyée des Nations unies au Myanmar, a déclaré à New York qu'il y avait "maintenant plus de 50 personnes (mortes) depuis le début du coup d'État et beaucoup de blessés".

Elle a cité des experts en armement qui ont examiné des séquences vidéo qui semblaient montrer la police utilisant des mitraillettes de 9 mm pour tirer à balles réelles sur les gens.

"J'ai vu aujourd'hui des clips vidéo très dérangeants. L'un d'entre eux montrait la police en train de battre une équipe médicale bénévole ; ils n'étaient pas armés", a déclaré Mme Burgener lors d'un briefing virtuel.

"Un autre clip vidéo montrait un manifestant enlevé par la police et ils l'ont abattu de très près, peut-être d'un mètre. Il n'a pas résisté à son arrestation et il semble qu'il soit mort dans la rue".

L'envoyé a indiqué qu'environ 1 200 personnes ont été détenues au Myanmar depuis le coup d'État du mois dernier et que de nombreuses familles ne connaissent pas leur état de santé ni leur lieu de résidence.

"Comment pouvons-nous observer cette situation plus longtemps ? Tous les outils disponibles sont nécessaires maintenant pour mettre fin à cette situation. Nous avons maintenant besoin d'une unité de la communauté internationale, il appartient donc aux États membres de prendre les bonnes mesures", a déclaré M. Burgener.

L'Association d'assistance aux prisonniers politiques (AAPP), qui suit les arrestations depuis le coup d'État, indique que 1 498 personnes ont été détenues, dont 1 192 le sont toujours. Dans son briefing nocturne sur la situation dans le pays, elle a condamné l'usage de la force contre des manifestants pacifiques, en disant que des balles réelles avaient été utilisées dans sept villes du pays.

"L'armée et la soi-disant police s'opposent aux manifestants pacifiques, terrorisent et dirigent leurs armes vers le visage, la poitrine, la tête, le dos et l'abdomen des gens", a déclaré le groupe.

Un porte-parole du conseil militaire au pouvoir au Myanmar n'a pas répondu aux appels téléphoniques demandant des commentaires, a rapporté l'agence de presse Reuters.
http://www.taghribnews.com/vdccopq0o2bqoi8.cla2.html
votre nom
Votre adresse email