Date de publication3 Mar 2021 - 13:59
Code d'article : 495170

Message de condoléances du Hezbollah à l'occasion de la mort du cheikh Ahmad Al-Zain

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Le Hezbollah libanais a envoyé un message de condoléances pour la mort du cheikh Ahmad al-Zain, président du conseil d'administration de l'Association des oulémas musulmans, un moudjahid libanais de haut rang et du monde musulman et partisan de la cause palestinienne.
Message de condoléances du Hezbollah à l
Le Hezbollah a poursuivi sa déclaration en exprimant sa grande tristesse face à la mort du cheikh Ahmad al-Zain, affirmant que le Hezbollah était profondément attristé par la mort du président du conseil d'administration de l'Association des oulémas musulmans après avoir suivi un chemin jihadiste et scientifique.
 
Le Hezbollah a ajouté: Cheikh Ahmad Al-Zain était un partisan de la cause palestinienne qui a fait de grands efforts pour renforcer les liens d'unité.
 
Le Hezbollah a poursuivi sa déclaration en louant les longues actions djihadistes du cheikh Al-Zain, qui a soutenu la résistance et l'a soutenue à différentes étapes et circonstances.
 
Le Hezbollah a souligné que le défunt érudit avait joué un rôle majeur dans la création de l'unité dans les arènes nationale et islamique, et qu'il cherchait à rassembler tous les musulmans et à mettre les différences de côté.
 
À la fin de sa déclaration, le Groupe de résistance islamique libanais a mentionné le cheikh Al-Zain comme un être humain dévoué et résilient et l'un des grands érudits et éclaireurs islamiques, un phare et une page lumineuse de l'histoire du Liban et de la nation islamique.
 
Le cheikh Ahmad al-Zain était l'un des principaux érudits sunnites du Liban et un ancien juge religieux de la ville de Sidon et président du conseil d'administration de l'Association des oulémas musulmans libanais. Il était connu pour ses positions antisionistes dans la région et considérait la résistance comme le seul moyen de libérer Qods. Il a été la cible des assassinats  assassiné et par le régime sioniste pendant ses luttes.
 
Cheikh Ahmad al-Zain a fait ses études à Al-Azhar et après son retour d'Égypte en 1960, il est devenu le prédicateur du sermon du vendredi à la grande mosquée Al-Omari à Beyrouth.
 
http://www.taghribnews.com/vdca0mnyw49no61.z5k4.html
votre nom
Votre adresse email