Date de publication26 Feb 2021 - 11:27
Code d'article : 494458

L'Iran et la Syrie discutent du renforcement de leurs liens d'amitié

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a échangé avec le ministres syriens des Affaires étrangères et de l'Information sur le renforcement des relations entre les deux pays dans différents domaines.
L
Le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a tenu une réunion avec les ministres syriens des affaires étrangères et de l'information, Faisal Mekdad et Imad Abdullah Sarah, sur le développement des relations entre les deux pays dans différents secteurs, a rapporté le site web de la presse iranienne.

Lors d'une réunion avec Mekdad à Damas mercredi, M. Khatibzadeh a réitéré le soutien de l'Iran à la Syrie pour réaliser une solution qui permettrait de restaurer la sécurité et la stabilité de tout le territoire syrien et de préserver sa souveraineté, son indépendance et son unité.

Les deux parties ont également discuté des liens entre l'Iran et la Syrie, en particulier dans les domaines des médias, de la culture et de la science, ainsi que des derniers développements régionaux et de l'importance de renforcer les liens conformément aux intérêts des deux États amis.

Mekdad, pour sa part, a souligné la nécessité d'utiliser les médias pour contrecarrer la campagne de désinformation de l'Occident.

Il a également appelé à l'intensification des tentatives pour faire face aux défis communs de sécurité dans la région, dénonçant les restrictions économiques inhumaines imposées par les pays occidentaux à la nation syrienne.

Le diplomate syrien a également réaffirmé la position de la Syrie en faveur de la position de l'Iran sur l'accord nucléaire de 2015, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global conjoint (PAGC), rejetant les efforts visant à déformer l'image de Téhéran ou à le tenir responsable du retrait unilatéral des États-Unis de l'accord en 2018.

Lors d'une réunion séparée avec le ministre syrien de l'information, M. Khatibzadeh a déclaré que les pays qui ont pris la Syrie pour cible n'ont pas atteint leurs objectifs sur le champ de bataille et ont donc eu recours à une guerre économique et médiatique pour "resserrer le noeud coulant autour du peuple syrien et tromper l'opinion publique".

Sarah, à son tour, a souligné l'importance de la coopération entre l'Iran et la Syrie pour faire face à la guerre médiatique qui cible les deux nations et déforme les faits.

La Syrie a vaincu le terrorisme grâce à la bravoure de son peuple et de son armée, à la fermeté de ses dirigeants et au soutien de ses amis, et elle est aujourd'hui capable de faire face au terrorisme économique, a-t-il noté.
http://www.taghribnews.com/vdciw5a5vt1a352.sbct.html
votre nom
Votre adresse email