Date de publication24 Feb 2021 - 14:10
Code d'article : 494322

L'envoyé de l'Iran auprès des Nations unies: Sanctions entravant les efforts pour éviter le changement climatique

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-L'ambassadeur iranien aux Nations unies a dénoncé les sanctions économiques américaines comme l'un des principaux obstacles aux plans d'atténuation des effets néfastes du changement climatique.
L
S'exprimant mardi lors d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies sur les effets du changement climatique sur la paix et la sécurité mondiales, Majid Takht Ravanchi a décrit la gestion des dimensions négatives du changement climatique comme une responsabilité "collective" et a déclaré que tous les gouvernements doivent pleinement mettre en œuvre leurs obligations au titre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et de l'accord de Paris sur le climat.

"Les sanctions compromettent gravement la capacité d'un certain nombre de pays en développement, tels que l'Iran, à relever les défis du changement climatique", a déclaré l'envoyé iranien.

"Les sanctions unilatérales des États-Unis contre l'Iran ont non seulement empêché l'accès du pays aux ressources financières et aux technologies nécessaires, mais ont également nui à l'utilisation efficace des capacités nationales pour remplir ses obligations, et ces sanctions illégales et inhumaines devraient donc être levées", a-t-il ajouté.

L'ambassadeur a souligné que les pays développés ont une plus grande responsabilité pour relever ces défis, compte tenu de leur rôle clé dans le changement climatique et de leur accès aux technologies et aux ressources financières adéquates.

"Les pays développés devraient non seulement être à l'avant-garde de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et fournir un soutien financier adéquat aux pays en développement, mais ils devraient également faciliter le transfert de technologies respectueuses du climat vers ces pays", a-t-il déclaré lors de la réunion, selon Press TV.

L'envoyé iranien a également déclaré que les pays en développement doivent respecter leurs engagements en fonction de leurs capacités et de leurs conditions nationales, et a réitéré que la communauté internationale doit lever tous les obstacles à la mise en œuvre effective de leurs engagements, dont l'un est les sanctions unilatérales.

 
http://www.taghribnews.com/vdcir5a5rt1a3p2.sbct.html
votre nom
Votre adresse email