Date de publication18 Jan 2021 - 15:32
Code d'article : 490028

Sept pétroliers à destination de la Syrie interceptés en mer Rouge

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Sept pétroliers à destination de la Syrie ont été interceptés en mer Rouge, dont deux ont été la cible d'"attaques terroristes", a déclaré le Premier ministre du pays, Hussein Arnous.
Sept pétroliers à destination de la Syrie interceptés en mer Rouge
M. Arnous a déclaré dimanche que le ciblage des deux pétroliers en mer Rouge a entraîné "le retard de leur arrivée pendant plus d'un mois, et en conséquence de quoi la raffinerie de Banias a arrêté sa production et une pénurie des quantités de dérivés du pétrole nécessaires pour répondre aux besoins du pays".

Le Premier ministre syrien n'a cependant pas précisé qui était derrière ces attaques.

Selon lui, la Syrie va importer davantage de pétrole brut pour couvrir les pénuries de carburant causées par les sanctions occidentales qui ont perturbé les expéditions régulières de pétrole iranien, a rapporté Reuters.

Le pays touché par les sanctions a dû faire face à des mois de pénuries d'essence et de carburant, l'obligeant à rationner les fournitures distribuées dans les zones contrôlées par le gouvernement et à appliquer plusieurs séries de fortes hausses de prix.

Arnous a déclaré que son pays ne produisait plus que 20 000 bpj et qu'environ 400 000 bpj avaient été perdus dans les champs pétroliers du nord-est de la Syrie, désormais sous le contrôle des Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les États-Unis et dirigées par la milice kurde syrienne YPG.

"Nous sommes devenus dépendants du pétrole importé et nous avons utilisé des devises étrangères en grande quantité pour payer les produits pétroliers", a déclaré M. Arnous aux députés lors d'un discours au Parlement.
http://www.taghribnews.com/vdchivnk623nwvd.4ft2.html
votre nom
Votre adresse email