Date de publication18 Jan 2021 - 12:52
Code d'article : 489998

Le manque de courage de l'UE, principale cause de l'échec de l'INSTEX

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-La Banque centrale d'Iran (BCI), en réaction à la revendication de l'Allemagne sur le système commercial de l'UE avec l'Iran appelé "INSTEX", a déclaré que le manque de courage des Européens est la principale cause de l'échec de ce canal financier.
Le manque de courage de l
Dans sa réaction au vice-ministre allemand des affaires étrangères le lundi, la BCI a réitéré que les pays européens n'ont pas respecté leurs obligations en lançant ce canal financier avec la République islamique d'Iran.

Le vice-ministre allemand des affaires étrangères a récemment affirmé que le mécanisme financier INSTEX, mis en place il y a deux ans pour faciliter les échanges entre l'Europe et l'Iran, n'avait pas été efficace et que l'Iran était responsable de l'échec de l'INSTEX parce qu'il n'avait pas accepté l'accord.

À cet égard, la Banque centrale d'Iran, dans son Twitter officiel, tout en rejetant la revendication du ministère allemand des affaires étrangères sur l'INSTEX, a annoncé que l'INSTEX avait été conçu pour sauver le Plan d'action global conjoint (PAGC) mais qu'il n'avait pas fonctionné parce que les pays européens n'avaient pas le courage d'exercer leur pouvoir économique national et indépendant à cet égard. Ils (les Européens) n'ont pas non plus trouvé le moyen de financer l'INSTEX. Il est clair que la République islamique d'Iran n'est pas disposée à déplacer ses ressources financières juste pour maintenir le canal européen et importer des marchandises qu'elle peut fournir par d'autres canaux".

L'INSTEX était censé façonner les relations commerciales entre l'Iran et l'Europe indépendamment des sanctions américaines, et non les définir dans le cadre des sanctions, a ajouté le BCI.
http://www.taghribnews.com/vdcb99bawrhbw9p.kiur.html
votre nom
Votre adresse email