Date de publication15 Jan 2021 - 16:36
Code d'article : 489710

Washington fait tout son possible pour perturber le dialogue entre l'Iran et les États du Golfe persique

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré jeudi lors d'une conférence de presse que les États-Unis faisaient tout leur possible pour empêcher la convergence et le dialogue entre l'Iran et les pays arabes de la région du Golfe persique.
Washington fait tout son possible pour perturber le dialogue entre l
"Nous souhaitons que l'Iran et les États arabes [du Golfe persique] établissent un dialogue normal, concluent des accords de confiance, fassent preuve de transparence dans les affaires militaires et développent la coopération en général. Malheureusement, nos collègues américains, du moins l'administration actuelle, ont fait tout leur possible pour contrecarrer ce dialogue jusqu'à présent," a-t-il déclaré.

Selon M. Lavrov, la proposition russe de créer une stratégie de sécurité pour le Golfe Persique vise notamment à développer le dialogue entre l'Iran et les Etats arabes. "Il est crucial que personne n'interfère dans ce processus et ne prenne des mesures visant à saper les efforts mêmes de création de ce dialogue", a-t-il souligné.

Les États-Unis, en particulier sous l'administration boiteuse du président Donald Trump, ont rallié les pays de la région autour de leur approche extrêmement anti-iranienne. L'équipe de Trump a également essayé de renforcer son alliance avec les dirigeants de la région, qui ont tenu à éloigner leurs pays de la République islamique, a rapporté l'agence de presse Tass.

Depuis septembre, Washington est également le fer de lance d'une campagne de normalisation entre le régime israélien et certains États arabes de la région. Cette campagne a également vu toutes les parties impliquées essayer de projeter l'Iran comme leur "ennemi commun".

Téhéran, d'autre part, a tendu une main amicale à ses voisins du Golfe Persique, les mettant en garde contre l'implication d'Etats extra-régionaux dans la sécurité et les affaires politiques de la région.

Le gouvernement du président Hassan Rouhani a présenté une proposition, baptisée "Initiative de paix d'Ormuz" (HOPE), qui vise à permettre la réconciliation et la poursuite de la coopération entre tous les pays de la région.
http://www.taghribnews.com/vdcdfn0ozyt0j56.4a2y.html
votre nom
Votre adresse email