Date de publication11 Jan 2021 - 16:16
Code d'article : 489282

E3 complice d'une violation du PAGC par les États-Unis 

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)- Le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères a critiqué les trois parties européennes à l'accord nucléaire de 2015 pour le non-respect de leurs engagements, affirmant que la troïka européenne est complice de la violation par les Etats-Unis du PAGC.
E3 complice d
S'exprimant lors d'une conférence de presse hebdomadaire lundi, Saeed Khatibzadeh a rejeté une récente déclaration publiée par le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne qui a appelé l'Iran à cesser d'enrichir l'uranium à hauteur de 20 %.

"En tant que participants au PAGC, les (trois) pays européens ont non seulement manqué à leurs devoirs, mais sont également devenus complices de la violation du PAGC par les Etats-Unis", a-t-il ajouté.

Le porte-parole a déclaré que les trois parties européennes à l'accord nucléaire sont bien conscientes que les mesures prises par l'Iran sont conformes au plan d'action global conjoint et visent à sauver l'accord.

Le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne sont conscients des symptômes de la maladie, à savoir la violation récurrente et flagrante du PAGC par les États-Unis et les E3, a ajouté M. Khatibzadeh.

"Les mesures de l'Iran pourraient être annulées immédiatement", a-t-il déclaré à propos de la nouvelle décision de Téhéran de reprendre l'enrichissement de l'uranium à un niveau de pureté de 20 %, exhortant la troïka européenne à honorer ses engagements pour guérir une telle maladie.

"Si l'UE3 et les États-Unis reviennent sur leurs engagements, nous honorerons les nôtres également", a déclaré le porte-parole, soulignant la politique de l'Iran de "mesure efficace vis-à-vis effective measure".

 
http://www.taghribnews.com/vdch6wnki23n6id.4ft2.html
votre nom
Votre adresse email