Date de publication12 Dec 2020 - 14:25
Code d'article : 485557

L'accord de normalisation israélo-marocain condamné en ligne

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)- Des activistes marocains et arabes ont lancé une campagne en ligne contre la décision du gouvernement marocain de normaliser les liens avec Israël après que le président américain sortant Donald Trump ait annoncé la nouvelle récemment.
L
Trump a également annoncé que les États-Unis allaient reconnaître la région contestée du Sahara occidental comme faisant partie du royaume d'Afrique du Nord.

Jared Kushner, le gendre et conseiller principal de Trump, a confirmé que la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental est liée à la normalisation du royaume avec Israël.

De nombreux Marocains se sont exprimés sur Twitter pour rejeter l'accord et réitérer leur soutien au peuple palestinien après que le Maroc soit devenu le sixième État arabe à reconnaître officiellement Israël, rapporte le Middle East Eye.

Le Maroc suit les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le Soudan, qui ont tous signé des accords de normalisation avec Israël au début de cette année.

En utilisant le hashtag "Marocains contre la normalisation", de nombreuses personnes en ligne ont dénoncé l'accord comme une perte pour les Sahraouis - les habitants du Sahara occidental - et les Palestiniens.

La reconnaissance du Sahara occidental comme territoire marocain par les Etats-Unis a été considérée comme un coup porté à l'autonomie des habitants de l'ancienne colonie espagnole, où les Sahraouis se battent pour l'indépendance et réclament sans cesse un référendum, promis par l'ONU en 1991, sur l'avenir du territoire.

Le Front Polisario, le mouvement indépendantiste sahraoui, a critiqué la décision américaine dans une déclaration officielle, déclarant que sa lutte pour l'autonomie "continuera".

"Cette position... est une violation flagrante de la Charte des Nations unies et des résolutions de la légitimité internationale", a déclaré le groupe.

La Maison Blanche a déclaré que Trump et le roi du Maroc Mohammed VI avaient convenu que le Maroc "reprendrait les relations diplomatiques entre le Maroc et Israël et élargirait la coopération économique et culturelle pour faire progresser la stabilité régionale".

Dans la bande de Gaza assiégée, le porte-parole du Hamas, Hazem Qassem, a déclaré : "C'est un péché et cela ne sert pas le peuple palestinien". L'occupation israélienne utilise chaque nouvelle normalisation pour accroître son agression contre le peuple palestinien et augmenter l'expansion de ses colonies".

Hanan Ashrawi, un membre sortant du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine, a qualifié l'accord de "sinistre et laid".
http://www.taghribnews.com/vdciwwa5yt1avw2.sbct.html
votre nom
Votre adresse email