Date de publication2 Dec 2020 - 15:07
Code d'article : 484305

Les Soudanais vont déposer une plainte contre le prince des Émirats arabes unis

Taghrib (APT)
Taghrib (APT)- Les avocats des ressortissants soudanais escroqués par la société émiratie "Bouclier noir" ont déclaré qu'ils allaient intenter des poursuites devant les tribunaux régionaux et internationaux contre dix personnes des EAU, du Soudan et de la Libye pour trafic d'êtres humains.
Les Soudanais vont déposer une plainte contre le prince des Émirats arabes unis
Lors d'une conférence de presse à Khartoum mardi, Omar Al-Abed a déclaré qu'ils avaient contacté Human Rights Watch au sujet de la tromperie et de la tromperie des ressortissants soudanais par la société émiratie "Bouclier noir", ajoutant que la commission des sanctions de l'ONU les avait également contactés et avait promis d'inclure cette affaire dans son rapport qui devrait être publié le 10 janvier 2021, a rapporté Anadolu.

Parmi les dix personnes, les plus importantes sont le général renégat libyen Khalifa Haftar et le prince héritier des Émirats Mohammed bin Zayed, des officiers, propriétaires du Bouclier noir et propriétaires d'un avion de ligne soudanais.

"Aucun procès n'a été intenté devant les tribunaux soudanais. Nous nous préparons à porter l'affaire devant des tribunaux régionaux et internationaux car ce crime ne se limite pas aux frontières et ne respecte pas les lois des Nations unies, de la Ligue arabe ou de l'Union africaine en matière de lutte contre la trafic d'êtres humains".

"Le gouvernement soudanais devrait engager des poursuites, mais sa position est très négative", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il porterait l'affaire devant la Cour pénale internationale.

Plusieurs ressortissants soudanais ont déclaré avoir été escroqués par la société émiratie Black Shield qui leur avait promis des emplois à Abu Dhabi, puis les avait transportés en Libye pour combattre pour les forces de Khalifa Haftar.
http://www.taghribnews.com/vdciu5a5wt1avp2.sbct.html
votre nom
Votre adresse email