Date de publication27 Nov 2020 - 14:36
Code d'article : 483535

L'Iran augmente son exploitation pétrolière dans un champ commun

Taghrib (APT)
Le ministre iranien du pétrole, Bijan Zanganeh, a déclaré que la production de brut du pays à partir du gisement commun d'Azadegan a augmenté, atteignant 400 000 barils par jour.
L
Jeudi, Zanganeh a déclaré que la production quotidienne du champ pétrolifère commun d'Azadegan, dans le sud-ouest de l'Iran, a atteint 400 000 bpj cette année.

Ce chiffre n'était que de 70 000 bpj les années précédentes, a déclaré le ministre du pétrole lors d'un événement en ligne au cours duquel le président Hassan Rouhani a inauguré un certain nombre de projets énergétiques dans la province du Khuzestan, au sud-ouest du pays.

La production de pétrole à partir des champs pétrolifères communs est importante car elle préserve les droits de la nation iranienne, a déclaré l'IRNA, citant Zanganeh.

En août, le président Rouhani a déclaré que son administration avait réussi à multiplier par six et par deux et demi respectivement la production de pétrole et de gaz des champs communs.

La production de pétrole des champs pétrolifères communs est passée de 70 000 à 400 000 barils par jour, a-t-il déclaré, ajoutant que la production quotidienne de gaz a également atteint un milliard de mètres cubes.

"Cette administration a fait un travail remarquable dans les industries pétrolière et gazière et dans les champs communs", a-t-il déclaré, ajoutant que toutes les phases du champ gazier de South Pars, sauf une, sont entrées en service et que l'Iran est devenu autosuffisant en matière de production d'essence et de diesel.

Le champ pétrolier et gazier d'Azadegan, dont le développement a été divisé en 28 phases, est situé dans le golfe Persique, dans la frontière maritime entre l'Iran et le Qatar.

Il couvre une superficie de 9 700 kilomètres carrés, dont 3 700 kilomètres carrés appartiennent à l'Iran.

On estime que la partie iranienne du champ contient 14 billions de mètres cubes de gaz et 18 milliards de barils de condensats en place.
http://www.taghribnews.com/vdcc11q0p2bq4p8.cla2.html
votre nom
Votre adresse email