Date de publication26 Nov 2020 - 20:04
Code d'article : 483480

L'Ansarullah du Yémen autorise une équipe de l'ONU à inspecter un pétrolier en panne

Taghrib (APT)
Le mouvement Ansaruallh a permis à une équipe d'inspection internationale de monter à bord du pétrolier FSO Safer en difficulté.
L
Le mouvement Ansaruallh a permis à une équipe d'inspection internationale de monter à bord du pétrolier FSO Safer en panne, amarré au large des côtes de la mer Rouge au Yémen, a déclaré l'ONU.

Le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric, a déclaré que les Houthis ont envoyé samedi une lettre officielle à l'ONU confirmant leur approbation pour que des experts puissent accéder au navire échoué afin d'effectuer des contrôles de maintenance vitaux.

Le navire de 45 ans a été ancré à environ 60 km au nord de Hudaydah depuis le début de la guerre menée par les Saoudiens contre le Yémen il y a cinq ans et est chargé de plus d'un million de barils de pétrole brut. Les responsables ont averti que le pétrolier en panne présentait de "graves risques" pour l'environnement et la navigation maritime s'il était laissé sans surveillance plus longtemps.

"L'objectif de la mission d'experts dirigée par les Nations unies est d'évaluer le navire et d'entreprendre une première maintenance légère, ainsi que de formuler des recommandations sur les mesures à prendre pour neutraliser le risque de déversement de pétrole", a ajouté M. Dujarric.

Lors d'un point de presse à New York, il a déclaré que le Bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS) se chargerait de choisir les membres de la mission et le matériel nécessaire à l'évaluation et à la réparation des dommages causés au Safer.

"Je pense que si tout se passe bien, nous nous attendons à ce que le personnel de la mission et le matériel arrivent sur place fin janvier ou début février".
http://www.taghribnews.com/vdcbwfbagrhbwap.kiur.html
votre nom
Votre adresse email