Date de publication22 Nov 2020 - 1:16
Code d'article : 482964

Riyad soutient la normalisation complète avec le régime sioniste

Taghrib (APT)
L'Arabie saoudite soutient la "normalisation totale" des liens avec le régime israélien à condition que sa seule condition préalable soit remplie, a déclaré le ministre des affaires étrangères du royaume.
Riyad soutient la normalisation complète avec le régime sioniste
Le prince Faisal bin Farhan Al Saud, ministre saoudien des affaires étrangères, a déclaré samedi que Riyad était favorable à une normalisation totale avec Israël, mais qu'il fallait d'abord approuver un accord de paix permanent et complet qui garantisse aux Palestiniens leur État dans la dignité.

Il a fait ces remarques dans une interview virtuelle en marge du sommet des dirigeants du G20 organisé par le royaume cette année.

Au cours des derniers mois, Israël a signé des accords de normalisation sous l'égide des États-Unis avec les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le Soudan, et d'autres pays du monde arabe devraient également suivre cet exemple.

Ces accords de normalisation ont toutefois été largement condamnés par les Palestiniens, qui cherchent à créer un État indépendant en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza, avec Jérusalem-Est al-Qods comme capitale. Ils affirment que ces accords ignorent leurs droits et ne servent pas la cause palestinienne, qualifiant les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le Soudan de traîtres à leur cause.

Jusqu'à cette année, Israël n'avait de relations officielles qu'avec deux Etats arabes - ses voisins l'Egypte et la Jordanie - établies dans le cadre d'accords de paix conclus il y a plusieurs décennies.

Yossi Cohen, le directeur de l'agence d'espionnage israélienne Mossad, avait déclaré le mois dernier qu'il pensait que l'Arabie Saoudite normaliserait ses relations avec Israël, mais qu'elle le ferait après les élections américaines, pour profiter pleinement d'une telle démarche avec le prochain président.

Lors d'une réunion en octobre avec le ministre saoudien des affaires étrangères Faisal bin Farhan, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a exhorté les Saoudiens à envisager la normalisation des relations avec Israël.

"Nous espérons que l'Arabie saoudite envisagera également de normaliser ses relations, et nous voulons les remercier pour l'aide qu'ils ont apportée jusqu'à présent au succès des accords d'Abraham", a déclaré M. Pompeo.

Il a en outre suggéré que cette initiative diminuerait l'influence de l'Iran dans la région, a rapporté Press TV.

"Ils reflètent une dynamique changeante dans la région, dans laquelle les pays reconnaissent à juste titre la nécessité d'une coopération régionale pour contrer l'influence iranienne et générer la prospérité", a affirmé M. Pompeo.

Pendant ce temps, le prince héritier saoudien pro-israélien, Mohammed bin Salman (MbS), craint des représailles mortelles de la part de ses propres proches s'il rejoignait les Émirats arabes unis (EAU), le Bahreïn et le Soudan dans la normalisation des liens avec Israël, affirme un militant anti-régime.

L'universitaire dissident saoudien Madawi al-Rasheed a rejeté comme infondées les récentes allégations du millionnaire américano-israélien Haim Saban, selon lesquelles la réticence du dirigeant de facto du royaume à faire un pas en avant pour reconnaître le régime de Tel-Aviv était due à sa crainte des réactions de l'Iran, du Qatar ou de "son propre peuple".

Elle a souligné qu'aucune de ces trois circonscriptions n'envisage un assassinat, et que le cauchemar du prince héritier saoudien est de se faire tuer par ses rivaux royaux alors que son ambitieux scénario est de régner en roi.

Rasheed a souligné que MbS ne se précipitera pas pour rendre publiques ses relations avec le régime israélien s'il peut les garder secrètes, et que lui et son père, le roi Salman, continueront à faire du bruit pour respecter la soi-disant défunte Initiative de paix arabe - qui appelle au retrait complet d'Israël des territoires palestiniens occupés après 1967 en échange de la paix et de la pleine normalisation des relations.
http://www.taghribnews.com/vdch-inkk23n6wd.4ft2.html
votre nom
Votre adresse email