Date de publication31 Oct 2020 - 13:55
Code d'article : 480559

L'ex-PM irakien appelle les musulmans à prendre des mesures contre la profanation du prophète Mahammad

Taghrib (APT)
Nouri al-Maliki, secrétaire général du parti irakien Dawa, dans son discours lors de la cérémonie d'ouverture de la 34e Conférence de l'unité islamique qui s'est tenue en ligne le jeudi 29 octobre, a appelé les musulmans du monde entier à agir contre l'offence au prophète Mohammad (SAWA) en France.
L
L'ancien premier ministre Maliki a salué les efforts de l'Iran pour renforcer la solidarité entre les musulmans et a exhorté tous les Etats musulmans qui peuvent au moins condamner les paroles du président français Emmanual Macron soutenant les campagnes islamophobes dans le pays européen, a rapporté l'agence de presse Taghrib (APT).
 
Il a fait référence à la 34ème Conférence de l'Unité Islamique qui s'est tenue pratiquement en raison de la nouvelle circonstance du coronavirus. IL a mis en garde contre les défis croissants des peuples du monde et a dénoncé la réimpression de la caricature sacrilège du Prophète Mohammad (SAWA) et aussi la normalisation des liens entre certains pays arabes et Israël comme deux défis auxquels les Etats musulmans devraient faire face.
 
Le penseur irakien a déclaré : "Il (Emmanuel Macron) insiste sur la liberté d'expression et la démocratie issues de la révolution civilisée de la France et se moque de la morale et des actions de Daesh et des extrémistes".
 
Il a ajouté : "Nous condamnons les paroles du président français et invitons les nations et les gouvernements islamiques qui n'ont plus grand-chose de l'Islam pour eux, à prendre des mesures afin de répondre à cette moquerie et à cette insulte contre les sentiments de la Oummah musulmane".
 
Nouri al-Maliki a qualifié la normalisation des liens avec Israël d'humiliation pour le monde de l'Islam et a déclaré : "Si, par le passé, il y a eu des relations indirectes entre certains pays islamiques et le régime sioniste, aujourd'hui, en raison des faiblesses de la solidarité au sein de l'Oumma islamique, ils ont trouvé le courage de compromettre et de normaliser publiquement leurs relations avec le régime sioniste afin de commencer à échanger des visites et des délégations officielles et de conclure des accords économiques et de sécurité avec le régime sioniste".
 
Il a appelé les musulmans du monde entier à soutenir la résistance des nations et des gouvernements islamiques et a déclaré : "Tous les mouvements et partis de résistance devraient faire des efforts à cet égard sans faire de différence entre chiites et sunnites".
 
http://www.taghribnews.com/vdcftxdj1w6dcta.kgiw.html
votre nom
Votre adresse email