Date de publication26 Oct 2020 - 11:25
Code d'article : 479901

Lancement du "boycott des produits français" suite aux commentaires anti-islamiques de Macron

Taghrib (APT)
Plusieurs associations commerciales arabes ont annoncé le boycott des produits français, protestant contre les récents propos insultants du président Emmanuel Macron à l'encontre de l'Islam.
Lancement du "boycott des produits français" suite aux commentaires anti-islamiques de Macron
Au début de ce mois, Macron s'est engagé à lutter contre ce qu'il a décrit comme le "séparatisme islamiste", qui, selon lui, menace de prendre le contrôle de certaines communautés musulmanes en France.

Il a également décrit l'islam comme une religion "en crise" dans le monde entier et a déclaré que le gouvernement présenterait en décembre un projet de loi visant à renforcer une loi de 1905 qui séparait officiellement l'église et l'État en France.

Ses commentaires, en plus de son soutien aux médias satiriques publiant des caricatures du prophète Mahomet (SAWA), ont conduit à une campagne de médias sociaux appelant au boycott des produits français dans les supermarchés des pays arabes et en Turquie.

Les hastags tels que le #BoycottFrenchProducts en anglais et le #ExceptGodsMessenger en arabe se sont répandus dans des pays tels que le Koweït, le Qatar, la Palestine, l'Égypte, l'Algérie, la Jordanie et la Turquie.

Au Koweït, le président et les membres du conseil d'administration de la société coopérative Al-Naeem ont décidé de boycotter tous les produits français et de les retirer des rayons des supermarchés.

L'association Dahiyat al-Thuhr a pris la même mesure, en déclarant : "En raison de la position du président français Emmanuel Macron et de son soutien aux caricatures offensives contre notre prophète bien-aimé, nous avons décidé de retirer tous les produits français du marché et des rayons jusqu'à nouvel ordre".

Au Qatar, la société Wajbah Dairy a annoncé un boycott des produits français et s'est engagée à fournir des alternatives, selon son compte Twitter.

Al Meera Consumer Goods Company, une société par actions qatarie, l'a annoncé sur Twitter : "Nous avons immédiatement retiré les produits français de nos rayons jusqu'à nouvel ordre".

"Nous affirmons qu'en tant que société nationale, nous travaillons selon une vision conforme à notre vraie religion, à nos coutumes et traditions établies, et d'une manière qui sert notre pays et notre foi et répond aux aspirations de nos clients".

L'université du Qatar s'est également jointe à la campagne. Son administration a reporté indéfiniment un événement de la Semaine culturelle française, en invoquant "l'abus délibéré de l'Islam et de ses symboles".

Dans une déclaration sur Twitter, l'université a déclaré que tout préjugé contre la croyance, le caractère sacré et les symboles de l'Islam est "totalement inacceptable, car ces offenses nuisent aux valeurs humaines universelles et aux principes moraux les plus élevés que les sociétés contemporaines tiennent en haute estime".

Le Conseil de coopération du Golfe persique (CCG) a qualifié les déclarations de M. Macron d'"irresponsables" et a déclaré qu'elles visaient à répandre une culture de la haine entre les peuples.


 
http://www.taghribnews.com/vdce7o8ezjh8foi.d9bj.html
votre nom
Votre adresse email