Date de publication16 Oct 2020 - 16:58
Code d'article : 478954

L'Iran jouit d'une bonne sécurité alimentaire

Taghrib (APT)
Gerold Bödeker, représentant de la FAO en République islamique d'Iran, a déclaré à l'agence de presse Mehr, dans une interview exclusive à l'occasion de la "Journée mondiale de l'alimentation", que l'Iran avait un bon indice de sécurité et de sûreté alimentaires.
L
En quoi la Journée mondiale de l'alimentation est-elle différente cette année ?

Cette année, en raison de l'épidémie de COVID-19, le monde connaît une situation différente et tous les aspects de notre vie quotidienne ont été touchés par la pandémie, y compris la nourriture que nous utilisons. Selon le dernier rapport sur l'état mondial de la sécurité alimentaire et de la nutrition publié par la FAO et d'autres agences des Nations unies, environ 690 millions de personnes, soit 8,9 % de la population mondiale, souffrent de la faim. Par rapport aux chiffres précédents, ce nombre a augmenté de 10 millions de personnes en un an et de près de 60 millions en cinq ans. Dans le même temps, le rapport a révélé que 750 millions de personnes sont exposées à des niveaux sévères d'insécurité alimentaire et qu'environ 2 milliards de personnes n'ont pas un accès régulier à une alimentation sûre, nutritive et suffisante.

Dans ces circonstances, on estime que la pandémie COVID-19 et ses conséquences économiques collatérales pourraient ajouter entre 83 et 132 millions de personnes au nombre total de personnes sous-alimentées dans le monde en 2020, selon le scénario de croissance économique.

En outre, l'état nutritionnel des groupes de population les plus vulnérables risque de se détériorer davantage en raison des conséquences sanitaires et socio-économiques de COVID-19.

Quels sont les messages clés de la FAO pour la Journée mondiale de l'alimentation de cette année, et comment voyez-vous la contribution de l'Iran à ces messages.

La crise sanitaire mondiale de COVID-19 a été l'occasion de réfléchir à des choses que nous chérissons vraiment et à nos besoins les plus fondamentaux. En ces temps incertains, nous sommes nombreux à repenser notre appréciation d'une chose que certains considèrent comme allant de soi, et dont beaucoup se privent : la nourriture.

La nourriture est l'essence même de la vie et le fondement de nos cultures et de nos communautés. La préservation de l'accès à une alimentation sûre et nutritive est et continuera d'être un élément essentiel de la réponse à la pandémie COVID-19, en particulier pour les communautés pauvres et vulnérables, qui sont les plus touchées par la pandémie et les chocs économiques qui en résultent.

Dans un moment comme celui-ci, il est plus important que jamais de reconnaître la nécessité de soutenir nos héros de l'alimentation - les agriculteurs et les travailleurs de l'ensemble du système alimentaire - qui veillent à ce que les aliments fassent leur chemin de la ferme à l'assiette, même au milieu de perturbations aussi inédites que la crise COVID-19 actuelle.

En tant qu'ancien État membre de la FAO, l'Iran a contribué au mandat de la FAO sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle et, en tant que pays individuel, il bénéficie d'un très bon indice de sécurité alimentaire et de sûreté des aliments.
http://www.taghribnews.com/vdcbswbaarhbz9p.kiur.html
votre nom
Votre adresse email