Date de publication29 Sep 2020 - 6:37
Code d'article : 477294

Israël a démoli 500 bâtiments palestiniens en 2020, selon l'ONU

Taghrib (APT)
Le régime sioniste d'Israël a démoli plus de 500 structures en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza cette année, a déclaré lundi le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (BCAH).
Israël a démoli 500 bâtiments palestiniens en 2020, selon l
 Dans un communiqué, le bureau de l'ONU a déclaré que 506 bâtiments ont été rasés par les forces israéliennes en Cisjordanie occupée sous prétexte qu'ils n'avaient pas de permis de construire.

Selon la déclaration, un total de 134 structures ont été démolies à al-Qods. Le BCAH a déclaré que les forces israéliennes ont fait tomber 22 bâtiments au cours des deux dernières semaines, provoquant le déplacement de 50 Palestiniens et causant des dommages à environ 200 autres.

Selon le bureau des Nations unies, huit démolitions sur 12 à al-Qods ont été effectuées par les propriétaires eux-mêmes pour éviter les amendes et les frais imposés par les autorités israéliennes, rapporte le Daily Sabah.

Les dix autres structures démolies se trouvaient dans la zone C, qui représente environ 60 % du territoire de la Cisjordanie.

Israël justifie la démolition de maisons palestiniennes par l'absence de permis de construire, bien qu'il ne fournisse pas de tels permis aux Palestiniens.

De plus, Israël ordonne aux Palestiniens de démolir leurs propres maisons ou de payer le prix de la démolition à la municipalité s'ils refusent de démolir leurs maisons. Les Palestiniens ainsi que la communauté internationale considèrent que la politique de démolition israélienne dans les territoires occupés est illégale.

Les démolitions israéliennes en cours sont le signe d'une longue querelle sur l'avenir d'al-Qods.

 
http://www.taghribnews.com/vdchwqnkk23nqid.4ft2.html
votre nom
Votre adresse email