Date de publication23 Sep 2020 - 12:43
Code d'article : 476717

L'ambassadeur iranien déclare que les sanctions américaines constituent des "crimes contre l'humanité"

Taghrib (APT)
L'ambassadeur et représentant permanent de l'Iran auprès des Nations unies à Genève, Esmaeil Baghaei Hamaneh, a déclaré mercredi que les sanctions unilatérales américaines contre l'Iran constituaient des "crimes contre l'humanité".
L
Baghaei Hamaneh a fait ces remarques dans sa déclaration à la session régulière du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies.

Il a déclaré que l'imposition de sanctions unilatérales est un délit international, notant que ceux qui ont imposé ces sanctions et ceux qui les ont appliquées seront tous deux tenus pour responsables au niveau international.

L'ambassadeur iranien a appelé à des efforts communs et à une position ferme de la communauté internationale contre "cette injustice".

Faisant référence au mépris des États-Unis pour les nombreuses demandes du secrétaire général des Nations unies, du commissaire aux droits de l'homme des Nations unies et des différents mécanismes des droits de l'homme visant à lever les sanctions, Baghaei Hamaneh a déclaré que cette approche américaine est une grave alarme pour la communauté internationale.

Il a ajouté que la nouvelle revendication des États-Unis concernant la réimposition des anciennes sanctions internationales contre l'Iran, qui ont été levées à la suite d'un accord nucléaire historique en 2015, est un autre exemple de l'intimidation des États-Unis et du mépris du droit international et de la Charte des Nations unies par l'administration américaine.   

Il a fait remarquer que, selon les principes du droit international, l'acte illégal d'un pays ne devrait pas être reconnu par les autres pays du monde.

 
http://www.taghribnews.com/vdcgq39tuak9uu4.,pra.html
votre nom
Votre adresse email