Date de publication21 Sep 2020 - 16:10
Code d'article : 476554

L'Iran s'est tenu seul face aux puissances mondiales pendant la guerre en Irak

Taghrib (APT)
Le leader de la révolution islamique, l'Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a salué le courage des vétérans de la guerre Irak-Iran, en déclarant que le pays s'est retrouvé seul face aux Etats-Unis, à l'Union soviétique et à l'Occident pendant la guerre.
L
L'ayatollah Khamenei a fait ces remarques lors d'une réunion par vidéoconférence avec les vétérans de la guerre lundi, à l'occasion du 40e anniversaire du début de la Défense sacrée - la guerre imposée par l'ancien dictateur irakien Saddam Hussein contre l'Iran.
 
Le Leader a noté que ceux, tels que les États-Unis, qui ont engagé Saddam ont été durement touchés par la révolution et ont été surpris par la bravoure de la nation iranienne.
 
"Certains craignaient qu'une nouvelle identité basée sur la religion et l'Islam n'émerge dans la région".
 
"Pendant la guerre de 8 ans contre l'Iran, Saddam n'était qu'un outil entre les mains de grandes puissances comme les États-Unis qui ont été gravement touchés par la révolution de 1979, ou de gouvernements qui s'inquiétaient de la création d'une nouvelle puissance islamique dans la région. L'URSS, certains pays européens et l'OTAN étaient contre nous".
 
"Pendant les premières années de la guerre, qui se sont déroulées peu après la Révolution islamique, les forces armées n'étaient pas en bon état et nous manquions cruellement de matériel. Ceux-ci ont persuadé l'ennemi de nous attaquer. L'imam Khomeini a géré la guerre de façon étonnante dans de telles conditions."
 
"Des documents trouvés plus tard ont révélé que les États-Unis avaient des accords d'avant-guerre avec Saddam."
 
"Une aide abondante en armes et en renseignements a été fournie à Saddam et au parti Baas ; des convois militaires ont été acheminés en Arabie Saoudite, en Irak et au Koweït via les ports des EAU et ont été remis aux forces de Saddam", a-t-il ajouté.
 
Soulignant la nécessité de commémorer les vétérans de guerre comme "une responsabilité nationale", le leader de l'Iran a déclaré : "Les vétérans et les guerriers qui sont honorés aujourd'hui sont ceux qui ont renoncé à leur confort, à leur vie, à leur famille et à leur avenir, et qui ont utilisé toutes leurs capacités contre l'ennemi".
 
"Ils ont défendu l'Islam, la révolution et l'honneur. Certains d'entre eux se sont élevés [ont été martyrisés] et d'autres sont restés et ont terminé le travail."
 
Le Leader a mis en garde contre le grave danger de déformation des idéaux de la Défense Sacrée.
 
La question de la déformation de la Défense Sacrée est une question sérieuse et un grand danger, a-t-il dit.
 
Ailleurs dans ses remarques, le leader a fait référence aux prochaines cérémonies de deuil d'Arbaeen -- le 40ème jour après le martyre du troisième Imam chiite, l'Imam Hossein (AS) -- exhortant les gens à suivre les directives du Ministère de la Santé tout en observant les rituels en pleine pandémie.
 
Il a exprimé son profond regret face à la recrudescence des infections à coronavirus, appelant les Iraniens à respecter pleinement les directives sanitaires afin de briser la chaîne de l'épidémie.
 
 
 
http://www.taghribnews.com/vdcftvdjjw6deta.kgiw.html
votre nom
Votre adresse email